Dania Piccioli : il faut choisir et agir !

par | Jan 11, 2022 | Interviews

QuiEstVert donne la parole à ses membres !

Dania Piccioli , Directrice Marketing et Communication chez NValue, répond à nos questions et nous donne sa vision de la transition énergétique du mix électrique européen.

Depuis 2008, NValue se positionne comme un fournisseur d’électricité d’origine renouvelable à travers la commercialisation d’Energy Attribute Certificates.

💡 Pour en savoir plus sur NValue

Quelle place de la transition énergétique occupe-t-elle au sein de la lutte contre le réchauffement climatique ?

La transition énergétique occupe une place très importante dans la lutte contre le réchauffement climatique. D’abord en matière de production : il est crucial de tendre vers une production qui utilise en priorité – et de plus en plus – les énergies renouvelables.

« La transition énergétique passe par une consommation durable et en phase avec nos ressources […] »

Mais ce qui demeure encore plus crucial selon moi, c’est que la transition énergétique passe par la consommation : nous devons à tout prix stopper ou changer les habitudes de consommation qui ont un impact sur notre climat. Cela passera forcément par des efforts en matière d’optimisation, mais surtout de réduction de notre consommation : optimisation énergétique des bâtiments, chauffage, habitudes de déplacement…

Ce qu’il faut avant tout aujourd’hui, c’est adopter une consommation énergétique qui soit durable et en phase avec les ressources dont nous disposons/disposerons demain.

Quel est votre avis sur la situation de la France par rapport à la transition énergétique justement ?

N’étant pas française, je vais donner un avis avec un œil extérieur.

La France, comme certains de ses voisins européens, est un pays géographiquement étendu qui possède un historique riche. De fait, il y a une multitude de problématiques à prendre en compte. Parmi elles, la production d’électricité qui dépend majoritairement de l’énergie nucléaire. Cela fausse la perception des consommateurs français qui ne se sentent pas forcément concernées par la pollution électrique… Ce qui rend le sujet d’autant plus complexe !

Je pense néanmoins que la France pourrait faire beaucoup plus en termes d’infrastructures, de communication et d’informations vis-à-vis de l’efficacité énergétique et la réduction de la consommation.

Retenons tout de même qu’il y a des choses qui se mettent en place. Je pense notamment au full disclosure à la production qui a récemment été adoptés. A quand le full disclosure à la consommation désormais ?

transition énergétique du mix électrique européen

Quel est votre sentiment vis-à-vis de la politique du gouvernement sur ce sujet ?

Tout n’est pas simple, il y a beaucoup d’intérêts en jeu. Si le gouvernement force trop d’un côté – j’entends ici en faveur des énergies renouvelables, ce sont de nombreux acteurs seront impactés de l’autre (en matière d’emploi, d’enjeux économiques) …

Cela me semble donc compliqué d’être trop radical et d’envisager de tout changer du jour au lendemain. En revanche, je pense qu’il faut confronter et arriver à concilier tous les groupes d’intérêts… Tout en mettant en place des solutions long terme.

« […] je pense qu’il faut une vraie incitation de l’Etat, et le full disclosure à la consommation est un très bon outil pour y parvenir. »

En Suisse par exemple, nous nous sommes fixé un arrêt total du nucléaire d’ici 2050. Par ailleurs, l’État suisse a introduit le full disclosure à la consommation : l’obligation pour les fournisseurs d’afficher la totalité des énergies qui composent leurs offres. Pour moi c’est une très bonne chose puisque cela aide les consommateurs à comprendre ce qu’ils consomment réellement, tout en leur prouvant l’intérêt de consommer de l’électricité d’origine renouvelable.

En clair, même si cela nécessite des réflexions complexes, je pense qu’il faut une vraie incitation de l’Etat, et le full disclosure à la consommation est un très bon outil pour y parvenir.

Qu’est-ce que peut faire un consommateur français qui veut agir pour la transition énergétique ?

Choisir. Quelle que soit l’action (pour sa consommation d’électricité, ses déplacements, etc.), il faut faire sciemment des choix. Mais pour bien choisir il faut être informé…

A votre avis, les consommateurs sont-ils suffisamment informés sur les moyens d’action qui existent ?

Clairement non. C’est un sujet extrêmement complexe et vaste. Je le constate dès que je parle de mon métier : le secteur est globalement très mal compris, et dès que l’on évoque la question des Garanties d’Origine, je me rends moi-même compte que c’est un concept difficile à expliquer.

« Le concept de la Garantie d’Origine est difficile à expliquer. »

Pour couronner le tout, avant de bien saisir tous ces sujets, il faut d’abord comprendre le fonctionnement (physique et juridique) du réseau électrique européen.

Pour toutes ces raisons, je pense qu’il faut commencer par arrêter de faire de la désinformation, puis entamer un gros travail de pédagogie.

comment accélérer la transition énergétique en europe

Que répondre à des personnes qui se positionnent contre le développement des énergies renouvelables (EnR) ?

Je leur conseillerais d’aller à Pékin (où n’importe qu’elle autre mégalopole ultra polluée), et d’y respirer l’air ambiant. Ces personnes se rendront très vite compte de la différence de qualité de l’air et comprendront l’intérêt d’agir sur nos émissions de CO2.

Au-delà de toute question idéologique, on ne peut pas nier l’évidence.

Par quelles actions NValue s’engage-t-elle dans la transition énergétique ?

Depuis 2008, NValue travaille à 100% en faveur de la transition énergétique. En 13 ans, nous avons assisté à la belle prise de conscience qu’il y a eu autour des énergies renouvelables et de leur intérêt.

Côté offre nous proposons de nombreux services :

  • Nous faisons la promotion de la consommation d’électricité verte via les Garanties d’Origine ;
  • Nous avons augmenté le nombre de nos services au fil des années et avons diversifié notre portefeuille clients, en nous adressant à la fois aux fournisseurs et aux consommateurs finaux ;
  • Nous aidons également les clients dans chacune de leurs démarches : comprendre le marché, réduire les émissions de CO2, implémenter le marché, etc. ;
  • Nous avons développé une offre autour du gaz renouvelable, offre que l’on va chercher à développer ;
  • Nous proposons enfin des certificats de compensation carbone.

Par ailleurs, nous avons réalisé l’année dernière notre tout premier bilan carbone, ce qui nous a permis de mettre en place un certain nombre de mesures auprès de nos collaborateurs : promotion du home office, optimisation des déplacements, réduction de la consommation d’énergie, parrainage de ruches…

Y a-t-il des évolutions, de nouveaux produits ou services à venir chez NValue dans les prochains mois / années à venir ?

Nous misons avant tout sur l’innovation et l’élargissement de notre activité à l’international : pour le futur, nous souhaitons augmenter notre visibilité et notre présence sur de nouveaux marchés.

Nous coopérons également avec de nombreux labels pour valoriser l’électricité issue de producteurs en phase avec nos valeurs.

Et pour finir, nous œuvrons pour la promotion de la consommation au pas mensuel auprès de clients européens (et pas que français 😉 ).

Le mot de la fin ?

Il faut choisir et agir !

 

Retrouvez les interviews des autres membres de QuiEstVert :
▪️ Rodolphe Schennen  – Managing Director chez Commerg
▪️ José Caballero – Directeur Général Adjoint chez Mint
▪️ Julien Tchernia – PDG et fondateur chez ekWateur
▪️ Antoine Garcier – Directeur Général chez ENERGIE D’ICI
▪️ Albert Codinach – CEO de Planète Oui
▪️ Aurélien Barbier – Responsable Valorisation Énergétique chez Green-Access
▪️ Ivan Debay – CEO chez Origo

Photo by Priscilla Du Preez ; Gabriel ; Jason Blackeye

Vous pouvez aussi participer à la transition énergétique en partageant cet article !

Nos dernières publications 📰 

Les offres d'électricité passées au crible

Pour vous aider à trouver le fournisseur et l'offre qui vous correspond, nous avons développé un comparateur d'offres d'électricité basé sur l'origine de l'électricité. Retrouvez toutes les offres disponibles en France triées en 3 catégories : électricité 100% verte française, électricité 100% verte européenne et électricité grise. Ainsi vous pouvez être certain du type d'électricité que vous choisissez !

Nous sommes l'association de promotion de l'électricité verte.

Alors que la France figure tristement parmi les derniers en Europe à consommer de l’électricité verte avec 13% seulement, des millions de français cherchent à agir en marchant pour le climat ou en luttant contre l'écologie punitive.

Faire le choix de l'électricité verte, c'est décarboner notre air, soutenir une économie pérenne, locale et assurer un futur vivable pour nos enfants.

Logo de QuiEstVert noir et vert

Notre objectif : faire de la France le 1er pays consommateur d'électricité verte en Europe

1er

Ce que l'on fait 💪

 💡

Accompagnement au passage à l'électricité verte

On explique au grand public et aux professionnels comment passer à l'électricité verte.

Utiliser notre comparateur

Consulter notre annuaire

🔎

Pédagogie
et transparence

On propose un large panel de contenus, accessibles ou techniques, sur l’électricité et les énergies renouvelables.

Consulter nos publications

💬

Influence
et lobby

QuiEstVert est le porte-parole de ses membres, veille et réagit aux actualités du marché de l'électricité verte.

Voir nos actions de lobby

Ça vous a plu ?

Partagez cet article avec vos proches !