Antoine Garcier d’Energie d’ici : la question énergétique est souvent mal comprise

par | Nov 24, 2021 | Interviews

QuiEstVert donne la parole à ses membres !

Antoine GARCIER, Directeur Général chez ENERGIE D’ICI, s’est prêté au jeu de l’interview et nous donne sa vision de la transition énergétique et du mix électrique européen.

Energie d’ici est un fournisseur français d’électricité d’origine renouvelable à destination des particuliers et des professionnels. C’est un acteur qui s’engage pour mieux répondre aux enjeux environnementaux et oeuvrer pour la transition énergétique.

💡 Pour en savoir plus sur Energie d’ici

Quelle place de la transition énergétique occupe-t-elle au sein de la lutte contre le réchauffement climatique ?

La transition énergétique est primordiale pour la lutte contre le réchauffement climatique, étant donné que tout vient de l’énergie. Ce sont les sources d’énergie qui font tourner notre monde, donc je dirais même que la transition écologique c’est avant tout la transition énergétique.

Quel est votre avis sur la situation de la France par rapport à la transition énergétique ?

Je dirais déjà que l’on a tendance à oublier toute la partie transport et les enjeux de la rénovation énergétique des bâtiments, pour vite aller taper sur les industriels.

Ce qui nous amène au fait qu’il y a un vrai déficit de compréhension des enjeux. Certes, c’est un sujet technique mais les questions énergétiques sont souvent mal comprises ou trop simplifiées. Je pense qu’il y a donc une réelle nécessité de pédagogie auprès de la société civile.

A qui la faute selon vous ?

On a souvent tendance à se tourner vers des solutions simples alors que les réponses sont multiples et complexes.

« Il me semble que c’est une illusion de penser qu’il nous faut du 100% nucléaire. »

Par exemple, le nucléaire a sauvé la France il y a des années, suite au choc pétrolier. Résultat : on a estimé pendant des années que le nucléaire était la solution à tous nos problèmes, notamment en matière d’électricité. Or, il me semble que c’est une illusion de penser qu’il nous faut du 100% nucléaire.

Que faudrait-il faire, selon vous, pour que l’Europe en finisse avec les énergies fossiles ?

Il faut garder à l’esprit que le gros avantage des énergies fossiles, contrairement au renouvelable, c’est que ce sont des sources d’énergie stockables. Je pense notamment au pétrole, qui est une énergie très facile à stocker du fait de son importante densité.

A mon sens, il nous faut donc trouver des technologies et des solutions de stockage pour les énergies renouvelables.

Technologie de stockage énergies renouvelables

Pour vous, y a-t-il aujourd’hui des solutions qui s’entrevoient ? On parle beaucoup du biométhane et de l’hydrogène par exemple…

Certes, le biométhane est intéressant mais il présente des coûts de production extrêmement élevés.

L’hydrogène est aussi prometteur, notamment parce qu’il est stockable. En revanche, on parle ici d’une révolution qui nécessite de transformer le système entier pour manipuler l’énergie en très gros volume. Dans ce cas, nous avons deux options : créer un réseau à part entière ou transformer le réseau de gaz existant (que nous avons mis 50 ans à construire).

En clair, il ne faut pas avoir peur des investissements.

Si l’on résume, il n’y a pas de solution au fossile à l’heure actuelle ?

Il y en a, en tous cas des pistes, mais c’est très long et je pense qu’il faut agir par ordre de priorité.

Prenons l’exemple de la mobilité. Aujourd’hui nous fonctionnons majoritairement avec du pétrole. Si demain nous décidons d’en changer, c’est tout un réseau de distribution qu’il faut recréer (stations-service…). Ce sont des processus très longs, qui ne seront peut-être même pas forcément rentables à long terme. En tous cas, ce sont des risques économiques à prendre en compte, et là encore, cela demande du temps.

A votre avis, les consommateurs sont-ils suffisamment informés sur les moyens d’action qui existent, et notamment la Garantie d’Origine ?

Tout le monde sait qu’il y a un sujet. En revanche, on entend encore beaucoup que le nucléaire est l’énergie parfaite, or je trouve qu’un système électrique qui tourne à 80% avec du nucléaire, c’est une aberration. A côté de cela, nous assistons à des débats sur l’éolien et son intermittence, ce qui n’a pas de sens puisqu’un moyen de production n’est jamais fait pour tourner à pleine puissance 100% du temps.

« Il me semble qu’un mix énergétique doit être équilibré. »

Pourquoi je pense que tout cela n’a pas de sens : parce que nous aimons mettre tous nos œufs dans le même panier. Or, il me semble qu’un mix énergétique doit être équilibré. Je ne suis pas contre l’idée d’utiliser du nucléaire, tant que cela reste adapté au mix énergétique et donc raisonnable.

En clair, je trouve qu’il y a un réel manque de compréhension, donc de pédagogie pour comprendre les enjeux.

Que répondre à des personnes qui se positionnent contre le développement des énergies renouvelables (EnR) ?

Bien souvent les gens contre le développement du renouvelable ne sont pas pour le fossile, mais pour le nucléaire. Ce qui m’amène à rependre ce que je disais juste avant, on ne fait pas fonctionner un système électrique avec 80% de nucléaire. Chaque source d’énergie à ses avantages et ses inconvénients. Je pense qu’il faut être pragmatique : le nucléaire est par exemple long à développer, contrairement au renouvelable, qui est donc une des solutions. D’où mon raisonnement sur le fait qu’il faille un bon équilibre entre toutes ces sources…

Pour ce qui est de l’esthétique, qui est un argument qui revient souvent, notamment lorsqu’il est question des éoliennes, c’est difficile de répondre… Les éoliennes sont moches, pourquoi pas, mais les centrales nucléaires ne sont pas belles non plus à mon sens… Le souci c’est que les gens veulent de la lumière chez eux, mais ils ne veulent pas que ce qui la produit se voit.

développement des énergies renouvelables

Pour vous, quel serait donc un mix parfait ?

Dans un scénario idéal, je pense qu’il faudrait :

  • 30% de nucléaire ;
  • 20% d’hydraulique, qui est aujourd’hui le meilleur moyen de stocker du renouvelable ;
  • De l’éolien
  • Du solaire
  • Eventuellement du biogaz.

« Il y a une vraie question à se poser concernant l’énergie solaire. »

En revanche, je pense qu’il y a une vraie question à se poser concernant l’énergie solaire : il faudrait en faire beaucoup certes, mais surtout il faudrait arrêter de faire du solaire plein sud pour passer sur du solaire est-ouest pour optimiser le temps de production.

Par quelles actions Energie d’ici s’engage-t-elle dans la transition énergétique ?

En tant que fournisseur d’électricité d’origine renouvelable, nous assurons la pérennité de ces actifs de production, via le développement d’actifs existants et la création de nouveaux.

Indépendamment de cela, nous sommes labellisés Lyon ville équitable et durable, ce qui inclut des comportements responsables et des éco gestes au quotidien (tri des déchets, achats responsables, utilisation de biogaz…).

Y a-t-il des évolutions, de nouveaux produits ou services à venir chez Energie d’ici dans les prochains mois / années à venir ?

En plus de la fourniture d’électricité, nous proposons trois choses à nos clients :

  • Une météo de l’énergie, qui indique à nos clients les heures les plus intéressantes/optimales pour adapter son mode de consommation ;
  • Les clients étant demandeurs de mieux comprendre comment ils consomment l’électricité, nous proposons une solution, Ecojoko, qui est un boitier à installer sur le compteur et qui aide à la compréhension de sa consommation ;
  • Enfin, nous proposons Supersola, qui sont des panneaux solaires prêts à brancher, qui est une solution simple à un prix raisonnable.

Le mot de la fin ?

Energie d’ici a rejoint QuiEstVert parce que la démarche est très pédagogique et parce que l’approche n’est pas dogmatique.

En tant qu’experts de l’énergie, nous devons rappeler que l’écologie, la transition énergétique et l’environnement sont des sujets rationnels que l’on doit défendre dans leur globalité et non s’attarder sur des sujets comme l’éolien versus le solaire et tout autre débat stérile.

 

Retrouvez les interviews des autres membres de QuiEstVert :
▪️ Rodolphe Schennen  – Managing Director chez Commerg
▪️ José Caballero – Directeur Général Adjoint chez Mint
▪️ Julien Tchernia – PDG et fondateur chez ekWateur
Et d’autres à venir très bientôt !
▪️ Aurélien Barbier – Responsable Valorisation Énergétique chez Green-Access
▪️ Dania Piccioli – Directrice Marketing et Communication chez Nvalue
▪️ Ivan Debay – CEO chez Origo

Photo by Jason Blackeye ; Kees Streefkerk

Vous pouvez aussi participer à la transition énergétique en partageant cet article !

Nos dernières publications 📰 

Les offres d'électricité passées au crible

Pour vous aider à trouver le fournisseur et l'offre qui vous correspond, nous avons développé un comparateur d'offres d'électricité basé sur l'origine de l'électricité. Retrouvez toutes les offres disponibles en France triées en 3 catégories : électricité 100% verte française, électricité 100% verte européenne et électricité grise. Ainsi vous pouvez être certain du type d'électricité que vous choisissez !

Nous sommes l'association de promotion de l'électricité verte.

Alors que la France figure tristement parmi les derniers en Europe à consommer de l’électricité verte avec 13% seulement, des millions de français cherchent à agir en marchant pour le climat ou en luttant contre l'écologie punitive.

Faire le choix de l'électricité verte, c'est décarboner notre air, soutenir une économie pérenne, locale et assurer un futur vivable pour nos enfants.

Logo de QuiEstVert noir et vert

Notre objectif : faire de la France le 1er pays consommateur d'électricité verte en Europe

1er

Ce que l'on fait

 🧰

On facilite à tous le changement vers une offre d'électricité verte.

Utiliser notre comparateur.

On explique comment l'électricité verte fonctionne vraiment.

Consulter nos dossiers.

🌍

On remet l'électricité au centre des questions environnementales.

Lire notre plaidoyer.

Ça vous a plu ?

Partagez cet article avec vos proches !