Zoom sur le marché français des PPA

par | Sep 17, 2021 | Electricité Verte

Le 28 juin dernier, Ivan Debay, président de notre association, intervenait lors d’un événement organisé par l’EFET (European Federation of Energy Trading) et RE-SOURCE sur la thématique « Le marché français des PPA : situation et vision ». L’occasion idéale pour nous de revenir sur le vaste (mais non moins intéressant) sujet des PPA et de vous proposer un résumé de la vision exposée par Ivan.
 
Le marché français des PPA présenté dans cet article :
 

Les origines des Power Purchase Agreement (PPA)

Pour bien comprendre l’intérêt et l’objectif ultime d’un Power Purchase Agreement, il faut d’abord comprendre pourquoi il a vu le jour.

👉 Premier facteur, la baisse des coûts de production des énergies renouvelables ces dernières années. Dans un rapport dédié, l’IRENA dresse une chute constante de ces coûts depuis 2010. Une diminution qui touche les panneaux photovoltaïques (avec une baisse de 82% tout de même !), le solaire thermique (-47%), l’éolien terrestre (-39%) et enfin l’éolien offshore (-29%).

👉 Deuxième facteur, les subventions mises en place par l’Etat dans les années 2000 – sur des durées de 15 à 20 ans – pour développer les moyens de production renouvelables, qui arrivent progressivement à terme depuis.

Ces deux facteurs, conjointement liés, ont non seulement favorisé le développement de nouveaux moyens de production renouvelables, mais ils ont aussi suscité un besoin de sécurité sur le long terme (aussi bien en termes de financement du côté du producteur, que de volatilité des prix du côté de l’acheteur).

Comment fonctionne un PPA ?

Le Power Purchase Agreement est un contrat d’achat d’électricité quune entreprise signe directement avec un producteur. Les deux signataires se mettent d’accord pour l’achat et la production d’une certaine quantité d’énergie électrique, et ce à un prix par MWh défini tout au long de la durée du contrat.

Plus concrètement, un PPA est un contrat liant un producteur et un consommateur qui concerne : 

  • de l’électricité au sens commercial du terme, telle que définie pour participer au marché en tant que responsable d’équilibre ;
  • des Garanties d’Origine permettant de tracer légalement l’électricité entre le producteur et le consommateur.

Pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec la notion de Responsabilité d’Equilibre et de Garantie d’Origine et de leur complémentarité, voici article qui permet d’éclaircir ce point.

explication power purchase agreement

Pourquoi signer un contrat de PPA ?

Pour l’entreprise ou la collectivité qui achète l’électricité :

  • Réduire son empreinte carbone et soutenir la transition énergétique du réseau électrique européen.
  • Grace aux Garanties d’Origine, elle bénéficie d’une traçabilité légale de l’origine renouvelable de l’électricité utilisée. Cela permet d’atteindre des objectifs de développement durable en réduisant ses émissions de GES. Utiliser des Garanties d’Origine permet de soutenir la transition énergétique en améliorant la rentabilité des installations utilisant des énergies renouvelables afin de produire de l’électricité. 
  • Être assuré d’une sécurité à long terme contre la volatilité des prix de l’électricité grâce au coût fixe d’achat convenu entre les parties,
  • Grâce à un contrat commercial d’électricité réalisé avec un producteur, elle peut obtenir une meilleure visibilité à long terme de son coût d’utilisation du réseau électrique. En effet un PPA peut être contractualisé sur 5 à 20 ans.

Pour le producteur qui la vend :

  • Avoir de la visibilité long terme sur ses revenus grâce à la vente de l’électricité produite.
  • Afin de financer un projet de développement moyens de production électrique, il est nécessaire de pouvoir avoir une visibilité sur les revenus obtenus. Un PPA contribue à rassurer les créanciers notamment.

La France à la traine en Europe en matière de PPA

Nous sommes relativement novices en France en matière de PPA et restons à la traine par rapport à nos voisins européens. 

A titre de comparaison – sur la seule année 2020 – la France a signé pour 200 MW de PPA, quand sur la même période l’Espagne en signait pour 1300 MW. A noter que d’autres pays sont familiers de longue date avec les PPA, à l’instar de la Norvège, qui depuis 2014 a signé pour un peu plus de 2 000 MW. 

Signature de PPA en Europe, par pays depuis 2013

PPA signés par pays en Europe

SourceRE-Source 2020 – The European PPA market – an overview

Comment l’expliquer ? Dans la législation française, un producteur subventionné se voit exproprié de ses Garanties d’Origine une fois celles-ci émises. Les GO du producteur sont ensuite vendues par l’Etat aux enchères. Pour pouvoir signer un PPA avec une entreprise ou une collectivité, il faut que celui-ci rachète ses propres GO aux enchères, à condition qu’il y arrive et ce tous les mois sans connaitre l’évolution du prix des GO. Cela laisse pas mal d’inconnues dans l’équation, donc trop peu de visibilité pour la signature d’un PPA.

Comment permettre aux PPA de se développer en France ?

Il y a quelques mois, QuiEstVert faisait une proposition d’amélioration de l’ordonnance rédigée par la DGEC dans le cadre de la transposition de la directive européenne RED-3 dans le Code de l’Energie (lien vers le document). Dans cette proposition, nous avons émis la possibilité que les producteurs puissent bénéficier d’une priorité de rachat à long terme de leurs GO. Cela reviendrait en fait à négocier avec l’Etat le droit de bénéficier de leurs GO quitte à réduire un peu la subvention : ce serait un accord gagnant/gagnant. En outre, cela leur permettrait de répondre aux besoins d’entreprises grands comptes qui souhaitent consommer de l’électricité d’origine renouvelable par le biais d’un PPA.

Pourquoi faire des PPA des moyens de production subventionnés ? 

Tout simplement pour alléger le poids fiscal pour les contribuables de la transition énergétique, impliquer davantage les entreprises et collectivités dans la transition énergétique et ainsi améliorer l’acceptabilité du coût associé à cet effort collectif.

Les grandes entreprises ont un réel rôle à jouer dans la transition énergétique de notre mix électrique. En commençant par couvrir à 100% leur consommation électrique par des énergies renouvelables, puis en s’intéressant au PPA (car faire un PPA sans avoir réalisé une couverture totale de sa consommation électrique par des Garanties d’Origine c’est trop facile et ça ne doit pas émouvoir les parties prenantes d’une entreprise) une entreprise va stimuler l’ensemble des acteurs du secteur économique de l’électricité et contribuer à accélérer la transition énergétique du réseau électrique européen.

la France moteur de la transition énergétique

A partir du moment où les Garanties d’Origine (liées à une production renouvelable) se feront rares, des signaux d’investissement forts et durables en faveur des énergies renouvelables apparaitrons.

Par exemple, la compagnie de transport ferroviaire des Pays-Bas, Nederlandse Spoorwegen, s’est engagée depuis 2017 à consommer 100% d’électricité d’origine renouvelable via notamment un PPA conclu avec Eneco soit 1,2 TWh/an. Imaginons un tel engagement dans le secteur ferroviaire en France. Cela ferait grimper de 9 TWh/an l’utilisation annuelle de GO. Cela aurait un impact significatif sur l’utilisation de GO en France. Rapidement la France pourrait arrêter d’être massivement exportatrice de GO en Europe et ainsi de bloquer la transition énergétique du réseau électrique européen !

En résumé…

Le Power Purchase Agreement est un produit viable et sécurisant pour les acteurs qui ont la volonté d’œuvrer pour la transition énergétique via la consommation d’électricité verte.

En France, la tendance des PPA reste timide. Les entreprises basées en France ont signé une grosse dizaine de contrats PPA sur des petits volumes seulement. Pour développer massivement les énergies renouvelables, et permettre son financement par les consommateurs, le développement des PPA semble être un levier intéressant. Cependant, pour dynamiser leur création, des améliorations réglementaires sont nécessaires, notamment par rapport aux enchères de Garanties d’Origine. Ainsi seulement, la France pourra prendre la mesure de son potentiel de développement des EnR.

👉 Retrouvez l’intégralité de la présentation d’Ivan Debay !

SourceRE-Source 2020 – The European PPA market – an overview

Photo by Jose G. Ortega Castro ; Mark König ; Nosiuol

Vous pouvez aussi participer à la transition énergétique en partageant cet article !

Nos dernières publications 📰 

Les offres d'électricité passées au crible

Pour vous aider à trouver le fournisseur et l'offre qui vous correspond, nous avons développé un comparateur d'offres d'électricité basé sur l'origine de l'électricité. Retrouvez toutes les offres disponibles en France triées en 3 catégories : électricité 100% verte française, électricité 100% verte européenne et électricité grise. Ainsi vous pouvez être certain du type d'électricité que vous choisissez !

Nous sommes l'association de promotion de l'électricité verte.

Alors que la France figure tristement parmi les derniers en Europe à consommer de l’électricité verte avec 13% seulement, des millions de français cherchent à agir en marchant pour le climat ou en luttant contre l'écologie punitive.

Faire le choix de l'électricité verte, c'est décarboner notre air, soutenir une économie pérenne, locale et assurer un futur vivable pour nos enfants.

Logo de QuiEstVert noir et vert

Notre objectif : faire de la France le 1er pays consommateur d'électricité verte en Europe

1er

Ce que l'on fait

 🧰

On facilite à tous le changement vers une offre d'électricité verte.

Utiliser notre comparateur.

On explique comment l'électricité verte fonctionne vraiment.

Consulter nos dossiers.

🌍

On remet l'électricité au centre des questions environnementales.

Lire notre plaidoyer.

Ça vous a plu ?

Partagez cet article avec vos proches !