Méthodologie de classement des offres du comparateur

par | Avr 16, 2020

QuiEstVert catégorise les offres d’électricité en France en analysant le mix énergétique choisi par les fournisseurs selon les technologies et origines géographiques. Les émissions de gaz à effet de serre qu’elles occasionnent sont également calculées.

Le mix énergétique des offres d’électricité

Une offre est dite verte si le fournisseur propose une électricité produite avec 100% d’énergies renouvelables. Afin de déterminer légalement l’origine de l’électricité produite, le fournisseur doit associer le même volume de Garanties d’Origine (GO) que de volume d’électricité utilisé par ses clients.

La Garantie d’Origine est un document électronique constituant l’unique preuve légale en Europe de l’origine de l’électricité consommée. Elle est le seul outil de traçabilité de l’électricité de source renouvelable [1].

Si le fournisseur choisit de fournir une offre ne traçant pas son électricité avec des Garanties d’Origine, l’origine du mix est déterminée par le mix résiduel calculé par EEX (anciennement Powernext) [2].

La classification des offres d’électricité

Nous classons les offres d’électricité en trois catégories.

  • Offres vertes françaises : Ce sont les offres d’électricité verte totalement associées à des GO issues des centrales de production d’électricité renouvelable installées en France.
  • Offres vertes européennes : Ce sont les offres d’électricité verte totalement associées à des GO issues des centrales de production d’électricité renouvelable installées en Europe.
  • Offres grises : Ce sont des offres qui ne tracent pas l’électricité, et qui sont alimentées par le mix résiduel français.

Pour chacune des offres vertes, nous précisons la source et la zone de provenance de la GO :

  • Technologie : hydraulique, photovoltaïque, éolien, biomasse, thermique ou autre renouvelable.
  • Localisation : France ou Europe.

Quant aux offres grises, leurs sources correspondent à celle du mix résiduel. Celui-ci est la part de chaque source (nucléaire, fossile et renouvelable) dans l’électricité lorsque le fournisseur n’utilise pas de GO. Ce mix est calculé chaque année par Powernext, le teneur de registre de GO en France.

Cette classification en 3 types d’offres a été choisie car en raison de la construction d’un réseau européen dense et en raison de l’élaboration d’un marché intérieur européen. Ainsi cette catégorisation montre que le consommateur d’électricité a un impact à l’échelle de l’Europe.

Afin d’agir il peut choisir une offre d’électricité d’un fournisseur qui choisit de tracer l’origine de l’électricité en utilisant des Garanties d’Origine provenant de moyens de production respectant davantage l’environnement et permettant une plus grande indépendance énergétique du pays. Plus l’utilisation de GO est importante, plus les énergies renouvelables peuvent se développer. Une offre d’électricité couverte à 100% par l’utilisation de GO européennes est donc vertueuse. Une offre d’électricité couverte à 100% par l’utilisation de GO françaises est davantage vertueuse pour des raisons économiques. Plus la demande est concentrée sur une catégorie de GO, plus sa valeur permet le développement des énergies renouvelables.

Calcul de l’impact environnemental de chaque offre.

L’électricité est considérée comme une énergie secondaire car il est nécessaire d’utiliser une énergie primaire (renouvelable, nucléaire ou fossile) qui est convertie en électricité pour être transportée. L’impact environnemental est celui lié à l’analyse cycle de vie, c’est-à-dire prenant en compte les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées : 

  • A l’extraction du combustible utilisé pour la production d’électricité (scope 3);
  • A la construction, l’utilisation et le démantèlement des centrales de production d’électricité (scope 3) ;
  • A la production d’électricité (scope 2);

Selon le standard du GHG Protocol, une part des émissions de GES correspond au scope 2 (utilisation directe d’énergie secondaire) et une autre part au scope 3 (utilisation indirecte d’énergie).

bilan carbone les différents scope
Explication des différents scopes d’un bilan carbone.

Le facteur d’émission de l’électricité tracée avec des GO est déterminé par les facteurs d’émissions de GES de la base carbone de l’ADEME[3].

A noter que si l’utilisation d’une GO engendre comptablement un facteur d’émission de GES sur le scope 2 de 0g/kWh, il reste un facteur lié au scope 3 pour les énergies renouvelables.

 

Renouvelables Nucléaire Fossile Total
Non spécifié Solaire Eolien  Hydro Géothermie  Biomasse Nucléaire Non spécifié Lignite Charbon Gas Pétrole
Pourcentage de chaque filière dans le mix résiduel 0% 2,10% 4,49% 0,82% 0,00% 1,01% 81,98% 0,48% 0,00% 0,35% 8,28% 0,50% 100,00%
Facteur d’émission en g CO2 e / kWh 55 14,1 6 45 6 1060 418 730
Facteur d’émission dans le mix résiduel en g CO2 e /kWh 0 1,155 0,63309 0,0492 0 0 4,9188 0 0 3,71 34,6104 3,65 48,73

Facteur d’émission de CO2 de la production d’électricité en Analyse Cycle de Vie par technologie en France en 2019 – Sources : AIB & ADEME.

La transparence

Un critère essentiel afin de déterminer la qualité environnementale d’une offre d’électricité est la transparence du fournisseur. C’est pour cette raison que QuiEstVert opte pour une méthodologie simple est compréhensive. Voici les axes de notre analyse :

  • Des critères explicables et mesurables : calcul du mix énergétique et de son impact environnemental (CO2 équivalent).
  • Analyse dissociée de chaque offre d’électricité afin de ne pas porter de jugement de valeur sur l’entité la proposant.
  • Une fiche fournisseur permettant de savoir clairement qui propose l’offre et à quel point il est transparent à propos de son offre d’électricité.

Les données utilisées pour la classification des offres d’électricité

Les données utilisées pour constituer le comparateur proviennent :

  • Du rapport de l’AIB « European Residual Mixes, Results of the calculation of Residual Mixes for the calendar year 2019 » ;
  • De la base carbone de l’ADEME « Bilan gaz à effet de serre» ;
  • Du journal des Energies Renouvelable de Observ’ER « Les offres d’électricité verte » ;
  • Du comparateur du Médiateur National de l’Energie ;
  • Des sites internet des fournisseurs ;
  • Des réponses au questionnaire adressé aux fournisseurs d’électricité.

 

Sources :
[1] DIRECTIVE 2009/28/EC OF THE EUROPEAN PARLIAMENT AND OF THE COUNCIL of 23 April 2009
[2] EEX ; “EEX publie le mix résiduel français pour 2019”
[3] https://www.bilans-ges.ademe.fr/fr/accueil/documentation-gene/index/page/Conventionnel

Vous pouvez aussi participer à la transition énergétique en partageant cet article !

Nous sommes l'association de promotion de l'électricité verte.

Alors que la France figure tristement parmi les derniers en Europe à consommer de l’électricité verte avec 7% seulement, des millions de français cherchent à agir en marchant pour le climat ou en luttant contre l'écologie punitive.

Faire le choix de l'électricité verte, c'est décarboner notre air, soutenir une économie pérenne, locale et assurer un futur vivable pour nos enfants.

Notre objectif : faire de la France le 1er pays consommateur d'électricité verte en Europe

1er

Ce que l'on fait

 🧰

On facilite à tous le changement vers une offre d'électricité verte.

Utiliser notre comparateur.

On explique comment l'électricité verte fonctionne vraiment.

Consulter nos dossiers.

🌍

On remet l'électricité au centre des questions environnementales.

Lire notre plaidoyer.

Ça vous a plu ?

Partagez cet article avec vos proches !