Fiche Pratique – Comprendre ma facture d’électricité

par | Avr 2, 2019 | Electricité, Fiche pratique

Analyser une facture d’électricité d’un fournisseur d’électricité est très simple. C’est vrai qu’il existe plein de lignes et de termes bizarres mais en fait il existe trois catégories de frais qui rémunèrent trois choses bien distinctes.

1 – L’abonnement

C’est pour payer le fournisseur d’électricité, la qualité du son service client, son marketing, sa publicité etc…

Il est fixe et dépend de la puissance du compteur. Plus la puissance est élevée, plus le montant de l’abonnement est élevé. Les puissances sont en kilovoltampère KVA. Elles vont de 3 à 36 KVA pour les ménages.

2 – Le kWh (kiloWatt/heure)

C’est pour payer la production d’électricité associée à notre consommation.

Cette production est rémunérée sur deux critères :

  • Où et quand l’électricité est produite ?

Les producteurs sont payés pour injecter de l’électricité au bon moment et au bon endroit. Le service qui valorise cela est appelé “responsabilité d’équilibre”.

  • Comment l’électricité est produite ?

Il est important que la production d’électricité soit faite sans aggraver le réchauffement climatique ou générer de déchets radioactifs. Le produit qui valorise cela est appelé Garantie d’Origine”. Si le fournisseur fait l’effort d’obtenir des Garanties d’Origine provenant d’énergies renouvelables alors l’offre peut être qualifiée d’électricité verte.

Ces deux critères sont souvent mélangés dans la ligne kWh de notre facture. Remarquons qu’un fournisseur transparent devrait distinguer ces deux services.

blockchain

3 – Les taxes

 

C’est pour payer les services publics dont, notamment, les infrastructures permettant le transport et la distribution d’électricité à tous.

Voici une brève explications de ces taxes :

  • Le Tarif d’Utilisation du Réseau Public d’électricité (TURPE). Il permet de payer le coût de l’acheminement de l’électricité à travers les réseaux de distribution et de transport. Celui-ci est identique pour tous les fournisseurs et est fixé par la CRE (Commission de régulation de l’énergie).
  • la Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) qui est incluse dans le TURPE finance les droits de retraite des agents travaillant à la gestion des réseaux de transport et de distribution. Elle représente 27,04% de la partie fixe du TURPE.  
  • la Contribution au Service Public de l’Électricité (CSPE). Cette taxe permet de subventionner l’obligation d’achat et le complément de rémunération d’énergies renouvelables, le tarif de première nécessité (remplacé par le chèque énergie depuis janvier 2018) et les services du Médiateur National de l’Energie.
  • la Taxe sur la Consommation Finale d’Électricité (TCFE), d’un montant moyen de 9,57€/MWh, est reversée aux communes ou départements et finance l’entretien des réseaux locaux de distribution. On distingue :
    • TCCFE : La taxe communale sur la consommation finale.
    • TDCFE : La taxe départementale sur la consommation finale d’électricité.

Et enfin, on oublie pas la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) de 20% sur le prix du kWh et de 5,5% sur l’abonnement et la CTA (voir juste au dessus).

Pour aller plus loin : Comprendre sa consommation d’électricité

C’est l’électroménager qui représente le gros de votre consommation d’électricité ! Plus ou moins gourmands en électricité, découvrez la consommation annuelle des différents appareils électriques de votre ménage. Un outil de comparaison utile pour réfléchir à votre prochain contrat d’électricité !

Ces chiffres sont issus d’une étude de l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie (ADEME) menée en 2018.

Equipement Consommation des appareils énergivores Consommation des appareils moins énergivores Part dans la consommation annuelle
Réfrigérateur/ congélateur (275 litres) 245 KWh 125 kWh 5,2%
Machine à laver (8 kg) 195 KWh 150 kWh 4,1%
Lave-vaisselle (12 couverts) 225 KWh 175 kWh 4,8%
Sèche-linge (8 kg) 560 KWh 170 kWh 11,8%
Ordinateur 85 KWh 20 kWh 1,8%
Aspirateur traineau 60 KWh 30 kWh 1,3%
Téléviseur (100 cm) 145 KWh 55 kWh 3,1%
10 ampoules (équ. 60 W) 450 KWh 70 kWh 9,5%

Source : ADEME, Réduire sa facture d’électricité.

Cette étude met en avant l’écart considérable entre la consommation électrique des différents appareils d’un foyer. A titre d’exemple, un ordinateur consomme 6,5 fois moins qu’un sèche-linge (8 kg).

La performance et la qualité des appareils impacte énormément leur consommation. Ainsi, un congélateur (275 litres) peu efficace consomme 120 KWh de plus que si c’était un appareil plus efficace.

Quand on analyse les données des appareils électriques peu efficaces et qu’on la compare à la consommation annuelle moyenne d’un foyer français, il apparaît que le sèche-linge est l’appareil qui consomme le plus. Il représente à lui seul près de 12% de la consommation électrique annuelle d’un ménage !

La consommation électrique des appareils les plus utilisés

 

Equipement Consommation d’énergie (kWh/an)
Smartphone de 2 à 7 kWh/an
Tablette de 5 à 15 kWh/an
Écran de 20 à 100 kWh/an
Ordinateur portable de 30 à 100 kWh/an
Ordinateur fixe de 120 à 250 kWh/an
Box (Internet +TV) de 150 à 300 kWh/an

Source : ADEME, Réduire sa facture d’électricité et analyse faite par QuiEstVert

Eh oui, les petits appareils électronique consomment également beaucoup ! Sur ce petit tableau, on voit par exemple qu’un ordinateur fixe consomme 4 fois plus d’électricité qu’un ordinateur portable par an. Alors que la Box (Internet +TV) consomme près de 30 KWh d’électricité de plus qu’un ordinateur fixe.

Aujourd’hui, la consommation d’un ménage dépend de nombreux paramètres :

  • Le nombre d’appareils et de leur performance,
  • La surface du logement,
  • Le nombre de personne occupant le logement,
  • La date de construction de logement (plus la maison est vieille, plus elle est énergivore).

Combien coûte l’électricité en Europe ?

Le prix du KWh électrique diffère d’un pays à un autre. Cela s’explique généralement par le coût d’acheminement de l’électricité, du mix énergétique du pays (c’est-à-dire de la répartition des sources d’énergie), de sa dépendance vis-à-vis des autre pays par rapport aux primaires d’énergie, des taxes, etc.

Les statistiques d’Eurostat montrent qu’au deuxième semestre 2017, le KWh TTC de l’électricité pour le consommateur résidentiel en UE était plus cher pour les Danois et les Allemands. Ainsi, les ménages de ces pays payaient leur électricité à 0,3 € /KWh. Soit :

  • 1,6 fois cher qu’en France,
  • 3 fois plus cher qu’en Bulgarie,
  • 0,1 € de plus que le prix moyen dans l’UE.

Source : Statistics Explained

Nous sommes l'agence de promotion de l'électricité verte.

Alors que la France figure tristement parmi les derniers en Europe à consommer de l’électricité verte avec 6% seulement, des millions de français cherchent à agir en marchant pour le climat ou en luttant contre l'écologie punitive.

Faire le choix de l'électricité verte, c'est décarboner notre air, soutenir une économie pérenne, locale et assurer un futur vivable pour nos enfants.

« Pas besoin d'être Président de la République pour sauver le monde. »

Notre objectif : faire de la France le premier pays 100% renouvelable.

100

Ce que l'on fait

On facilite le changement vers une offre verte.

Utiliser notre comparateur.

On décortique l'actualité énergétique qui compte.

Voir l'actualité décryptée

On fait des dossiers sur l'écosystème énergétique.

Voir nos dossiers

On recense les acteurs qui se mettent au vert.

Consulter notre annuaire.

On fait une curation de l'actualité importante.

Voir notre Twitter

On interviewe les personnes qui font bouger les choses.

Lire nos interviews.