Benoit Goffaux : directeur des achats pour la transition énergétique chez Ayming

par | Nov 19, 2019 | Interviews

Nous avons parlé énergie avec Benoit Goffaux, directeur des achats du groupe Ayming. Il nous explique pourquoi Ayming a fait le choix de consommer de l’électricité verte et comment cette démarche s’inscrit dans une vision globale d’éco-responsabilité. Une discussion très enrichissante ! 

 

Pouvez-vous brièvement présenter Ayming ainsi que votre rôle au sein de l’entreprise   

Benoit GoffauxJe suis Benoit Goffaux, directeur des achats et du facility management du groupe Ayming pour la France et l’international. Je suis arrivé dans l’entreprise il y a une dizaine d’années pour mettre en place cette direction. Nous sommes un groupe de conseil en business performance issu du rapprochement entre Alma Consulting Group et Lowendalmasaï, deux leaders européens du conseil en amélioration de la performance des entreprises. Notre métier est daccompagner au quotidien nos clients pour les aider à faire émerger et à développer leur performance globale et de faire en sorte qu’elle soit, pour eux, une source de création de valeurs sur le long terme. Nous sommes implantés dans 16 pays d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie.

 

Depuis quand avez-vous pris la décision de consommer vert et comment en êtes-vous arrivés là ? 

La responsabilité sociétale, l’achat durable et le développement durable, sont des éléments qui font partie de la culture de l’entreprise depuis une bonne dizaine d’année. Notre président fondateur a fait construire le siège social du groupe à Gennevilliers, il y a un peu plus de 10 ans, avec pour objectif d’être le premier immeuble certifié « HQE construction » en Ile-de-France. Déjà à cette époque, la responsabilité sociétale de l’entreprise était très importante pour le groupe, ça fait partie de son ADN. Moi-même, en tant que directeur des achats, ça fait une quinzaine d’années que tous mes achats, mes actions prennent en compte des clauses de développement durable. Les achats au sein d’une entreprisece n’est pas qu’une question de négociation tarifaire ; ce sont aussi des actions responsables à l’égard desquelles l’on peut se projeter dans le futur en essayant d’avoir le moins d’impact possible sur notre environnement. En prenant en compte cela, lorsque nous choisissons une prestation, achetons un bien, mettons en place un nouveau produit, nous gardons à l’esprit et étudions toujours : « Quelle est la meilleure solution avec le moins d’impact sur la planète, sur la santé de nos collaborateurs, sur notre confort ? » C’est vraiment quelque chose de primordial. Aussi, le choix de consommer une électricité d’origine renouvelable est venu assez naturellement. À partir du moment où le marché nous offre cette possibilité, via les certificats de Garanties d’Origine (GO) fournies par Origo, il faut saisir cette opportunité.

Nous consommons vert depuis janvier 2016. Nous sommes dans un immeuble où l’on produit de l’énergie, de l’eau chaude solaire, mais également de l’électricité que l’on revend à Enedis. Et cela, depuis plus de 10 ans. Donc pour Ayming, ça fait partie du quotidien depuis de nombreuses années. 

panneaux solaires

Quels étaient vos critères lors de votre passage à l’électricité verte ?  

En tant que groupe de conseils, nous disposons également d’un pôle énergie assez développé. Nous intervenons auprès de nos clients pour les aider à économiser, à optimiser leur poste électricité/gaz, Nous bénéficions dexperts en interne qui ont une très forte connaissance de tous les produits existant sur le marché. Ils nous ont donc orientés vers Origo 

 

En quoi est-ce que ce choix est en accord avec les valeurs de l’entreprise ?  

En tant qu’entreprise de conseilsnous sommes présents pour aider nos clients à se « porter mieux ». L’influence que l’on peut avoir sur notre environnement est quelque chose de très important, et quand je pense « environnement », c’est au sens large. Nous prenons en compte toutes les parties prenantes relatives à notre environnement, tout en ayant le minimum d’impact sur celles-ci, et s’il y a un impact, qu’il soit positif. Nous avons la chance d’être une société de services, nous ne sommes donc pas de gros pollueurs, nous n’avons pas d’industriesAujourd’hui, notre poste de pollution le plus important, notre empreinte carbone, ce sont notre parc automobile et nos déplacements professionnels. Ce sont des domaines sur lesquels nous travaillons énormément. Depuis près de dix ans, il nous est interdit de prendre l’avion en dessous d’un certains nombres d’heures de temps de trajet. Plus de 70% de nos déplacements sont en train. Le taux moyen de CO2 de notre parc auto est en dessous des 100g. Nous commençons aujourd’hui à percevoir les fruits de ce travail, et confirmons le fait que cela fait partie de l’ADN de l’entreprise depuis de nombreuses années.  

 

Vous avez tout à fait raison de mettre en avant ce genre de valeurs. 

Exactement, tout le monde a un peu peur aujourd’hui du greenwashing. « Qu’estce qu’on dit ? Qu’estce qu’on ne dit pas ? Estce qu’on ne va pas encore nous dire que… ? » C’est toujours un peu compliqué. Je pense que faire les choses, c’est bien, le faire savoir c’est mieux. Parce que faire des choses bien sans le faire savoir, ça ne sert pas à grand-chose, et ce, que ce soit au niveau interne ou externe.  

 

Avez-vous eu des freins particuliers dans votre prise de décision ? 

Aucun.  

fenêtres

Avez-vous d’autres engagements éco-responsables en interne, des petits gestes au quotidien dans vos locaux que vous avez souhaité mettre en place ?  

Oui, nous essayons de renouveler le plus rapidement possible tout le système d’éclairage pour passer aux ampoules à technologie LED. Cela reste quelque chose d’important ; l’un de nos gros postes de consommation est dû à l’éclairageIl y a dix ans, le bâtiment n’était pas livré avec ce type d’ampoules donc nous renouvelons et investissons beaucoup pour rénover ce système d’éclairage. Sinon nous avons la chance d’être dans un immeuble intelligent, assez bien piloté. Nous avons une très bonne GTB (Gestion Technique du Bâtiment) et une très bonne GTC (Gestion Technique Centralisée)Nous suivons tous les mois toute notre consommation et analysons les fortes hausses en recherchant les causes. Nous essayons de gérer au mieux tous ces postes générant du CO2 mais également des dépenses ; nous savons qu’en agissant pour consommer moins, nous agissons également pour polluer moins et dépenser moins.  

 

Un futur défi à relever ?  

Le défi à relever reste la réduction de notre empreinte carbone sur notre parc auto. J’ajouterais que le défi est encore important du côté des constructeurs automobiles. Aujourd’huinous disposons malheureusement d’assez peu de solutions adaptées au monde de l’entreprise. Les véhicules électriques ne répondent pas, et de loin, à tous les besoins. En outre, l’empreinte carbone de la voiture électrique, des batteries, est loin de faire l’unanimité. Aussi, nous attendons avec grande impatience le développement de l’hybride rechargeable, voire même de l’hydrogène puisqu’aujourd’hui c’est l’hydrogène qui serait l’énergie la plus propre.  

Au regard de notre statut d’entreprise de conseils, l’amélioration de notre parc auto et des déplacements restent donc primordiales.  

Merci à Benoit Goffaux pour cette interview. 

Vous pouvez suivre l’actualité d’Ayming sur : https://www.ayming.fr/

Vous pouvez participer à la transition énergétique en partageant cet article !

Nos dernières publications 📰 

Les offres d'électricité passées au crible

Pour vous aider à trouver le fournisseur et l'offre qui vous correspond, nous avons développé un comparateur d'offres d'électricité basé sur l'origine de l'électricité. Retrouvez toutes les offres disponibles en France triées en 3 catégories : électricité 100% verte française, électricité 100% verte européenne et électricité grise. Ainsi vous pouvez être certain du type d'électricité que vous choisissez !

Nous sommes l'association de promotion de l'électricité verte.

Alors que la France figure tristement parmi les derniers en Europe à consommer de l’électricité verte avec 7% seulement, des millions de français cherchent à agir en marchant pour le climat ou en luttant contre l'écologie punitive.

Faire le choix de l'électricité verte, c'est décarboner notre air, soutenir une économie pérenne, locale et assurer un futur vivable pour nos enfants.

Notre objectif : faire de la France le 1er pays consommateur d'électricité verte en Europe

1er

Ce que l'on fait

 🧰

On facilite à tous le changement vers une offre d'électricité verte.

Utiliser notre comparateur.

On explique comment l'électricité verte fonctionne vraiment.

Consulter nos dossiers.

🌍

On remet l'électricité au centre des questions environnementales.

Lire notre plaidoyer.

Ça vous a plu ?

Partagez cet article avec vos proches !