Success story : La genèse de l’initiative RE100

par | Nov 27, 2019 | Electricité Verte

La transition vers une consommation d’énergies décarbonées est plus que nécessaire de nos jours. Les entreprises ont un rôle énorme dans le soutien de cette démarche. En effet plus de 2/3 de la demande mondiale d’électricité vient d’elles, et principalement celles des secteurs du commerce et industrie (selon l’IRENA [1]). Leurs engagements pour une consommation d’électricité renouvelable est donc capital pour atténuer les émissions de CO2 de l’industrie de l’électricité. La concentration atmosphérique de CO2 est d’environ 410 Particules par millions (ppm) de nos jours alors qu’elle n’était que 280 ppm en 1850. En 2017, les émissions de CO2 dues à la production d’électricité au niveau mondial étaient de 12,5 Gigas tonnes soit 40% émissions mondiales de CO2 (Agence Internationale de l’Énergie [2]). Certaines d’entre elles l’ont déjà compris et se sont lancées volontairement dans un objectif 100% de consommation d’électricité verte à travers l’initiative RE100.

Qu’est-ce que l’initiative RE100 ?

En 2014, une initiative RE100 a été lancée à la Climate Week. Celle-ci a été inaugurée par 13 grandes entreprises parmi lesquelles nous retrouvons l’assureur Suisse Swiss RE et le mobilier Ikea. RE100 fait partie du plan d’Action Lima-Paris (LPAA) et est soutenue par deux grandes ONG : Le Carbon Disclosure Project (CDP) et le Climate Change.

L’objectif de cette initiative est de réduire à zéro les émissions nettes de gaz à effet de serre avant la fin du siècle. Et ce, grâce à l’augmentation de la demande d’énergie verte à la place de celles dites fossiles.

Évolution du nombre d’entreprises RE100 Évolution du nombre d’entreprises RE100 – Source : Rapport RE100, novembre 2018.

En 4 ans, le nombre d’entreprises membres de l’initiative RE100 s’est multiplié par presque 12. En novembre 2018, elles étaient au nombre de 155 et ont été responsables d’une consommation d’électricité verte de 217 TWh (29 TWh de plus qu’en 2017).

188 TWh, c’était la consommation totale des entreprises RE100 en fin 2017 soit :

  • Environ l’équivalent de la consommation d’électricité de l’Autriche (72,3 TWh) et des Pays Bas réunis (115,4 TWh) réunis ;
  • Plus de 6 fois la consommation volontaire d’électricité verte en France.

Enfin, si l’on considère cette communauté comme un pays, il serait le 23ème consommateur d’électricité au monde.

listes des entreprises membre du re-100

Quelques statistiques…

RE100

En 2017, environ un quart des membres de RE100 c’est-à-dire 37 entreprises ont couvert 95% de leur consommation avec de l’électricité de source renouvelable. Par ailleurs, plus de la moitié d’entre elles avaient plus de 50%. Ce pourcentage est bien au-dessus de la consommation mondiale moyenne d’électricité verte qui est d’environ 26,5%.  Et mieux, il est plus élevé que dans certains pays leaders européens en termes de consommation d’électricité verte. Ce sont les pays comme, l’Autriche (76%), l’Allemagne (51%) ou la Suède (39%) (AIB, 2017).

Figure :  Comparaison consommation d’électricité des pays et celle des entreprises RE100

Sources : RE100, annual Report, November 2018.

 

 

 

 

Certaines entreprises RE100 ont déjà atteint leur objectif de 100% de consommation d’électricité verte :

Swiss Post

La poste Swiss couvre depuis 2013 ses besoins en électricité avec des énergies issues de source renouvelable.

 

Crédit agricole

Parmi les plus grands groupes bancaires européens, le groupe Crédit Agricole s’approvisionne en électricité verte 100% renouvelable.

 

Apple

Depuis avril 2018, Apple a alimenté toutes ses installations au niveau mondial avec de l’électricité de source renouvelable.

 

Google

Le chef de file dans la technologie Google a atteint 100% de consommation d’électricité depuis 2017.

 

L’influence des entreprises du RE100 sur leur secteur

Les entreprises RE100 ne se limitent pas seulement à leur objectif de 100% d’électricité verte. Elles encouragent les entreprises avec lesquelles elles travaillent à s’engager pour une consommation d’électricité de source renouvelable avec essentiellement le partage d’expérience.

Le cas d’Apple

Apple a été le premier dans ce domaine. À travers son programme « Supplier Clean Energy [3] » lancé en 2015, l’entreprise motive ses partenaires à adopter 100% d’électricité renouvelables. L’objectif de ce projet est de financer 4 gigawatts de centrale renouvelable dans le monde. De nos jours l’entreprise a déjà atteint 3,7 gigawatts. À terme, ce projet permettra d’éviter les émissions de 5,2 millions de CO2 soit l’équivalent des émissions annuelles de CO2 d’un million de voitures.

Enfin, ce programme d’Apple a permis le développement de 485 mégawatts de centrales éoliens et solaires dans six localités de la Chine. Tout cela démontre le leadership environnemental d’Apple et son profond engagement pour aider ses partenaires à être aussi acteurs de la transition énergétique.

À ce jour, 29 entreprises se sont engagées à produire les produits d’Apple avec de l’électricité verte. Parmi elles, nous retrouvons notamment le groupe Arkema [4] qui s’est engagé à passer à l’électricité verte en France, aux USA et en Chine pour produire pour Apple.

le crédit agricole utilise 100% d'électricité verteLe groupe Crédit Agricole consomme 100% d’électricité d’origine renouvelable

Pour d’autres, le passage à l’électricité verte valorise encore plus les produits d’une entreprise. Johanna C. Jobin, directrice santé et sécurité environnementales dans le monde et durabilité chez Biogen déclare :

« Ce n’est pas seulement la bonne chose à faire – cela ajoute de la valeur à notre entreprise et stimule l’innovation dans nos produits et opérations. « 

Le premier impact du RE100 est très clair, c’est qu’il a incité de nombreuses entreprises à passer à l’électricité verte. L’autre effet est en rapport avec les émissions des CO2 de ces entreprises et la demande des certificats verts.

Impact de la consommation électrique des entreprises RE100 sur les émissions de CO2 et sur la demande des certificats verts

Selon le CDP, la consommation d’électricité verte via l’utilisation des certificats verts que sont les GO ou RECs, permet de compenser les émissions liées au Scope 2. C’est-à-dire les émissions de gaz à effet de serre liée à la consommation d’énergie comme l’électricité.

Donc, une GO ou RECs utilisé correspond à 0 CO2 émis. Puis que ceux-ci prouvent que l’électricité produite provient de sources renouvelables comme la géothermie, le solaire, l’éolienne, la biomasse, ou l’hydraulique.

Le facteur d’émission est un coefficient qui quantifie le contenu carbone lié à la production d’un produit, d’une énergie ou d’un service etc.

Pour l’électricité, il correspond pour chaque KWh d’électricité produite. Il dépend de trois facteurs :  la zone géographique, les types de centrales, sa performance et les types de combustibles utilisés pour produire l’électricité.

Nous utilisons ici les données fournies par l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE). Cette dernière donne le facteur d’émission d’un KWh au niveau mondial.

  2014 2015 2016 2017 Novembre 2018
Nombre RE100 13 36 87 119 155
Volume en TWh 19 64 80 188 217
Volume additionnel d’une année à l’autre   45 16 108 29
CO2 / kWh (gCO2kWh) 519 506 490 484 487*
Total de CO2 évité par an  9 861 000 32 384 000 39 200 000 90 992 000 105 679 000

Tableau : Les émissions CO2 évitées.

*Le facteur d’émissions pour 2018 est une estimation faite sur la base de ceux des deux dernières années. Car celui-ci n’est pas encore disponible. – Source: AIE, RE1OO

De 2014-2018, la consommation d’électricité des entreprises RE100 ont évité chaque année en moyenne 55,62 millions de tonnes CO2 dans le monde.

Impact du RE100 sur la demande des certificats verts

Lancées au départ pour convaincre 100 entreprises à adopter volontairement une consommation d’énergie propre, les entreprises RE100 ont dépassé le cap de 160 membres de nos jours. L’initiative séduit de plus en plus d’entreprises dans le monde. Elles sont à la base d’une consommation d’électricité verte d’un volume de 217 TWh, soit plus de deux fois la consommation électrique d’un pays comme la Belgique. Ce volume va certainement augmenter. Dans la mesure où seulement une vingtaine d’entre elles ont atteint 100% de consommation d’électricité verte.

En 2017, les entreprises RE100 ont permis d’éviter l’équivalent des émissions annuelles de CO2 d’environ 24 millions de Français. Tous ces chiffres montrent que cet engagement volontaire est un succès. Ces effets sont seulement ceux de 155 entreprises. Qu’en serait-il si l’initiative atteignait 1000 entreprises ?

comment les entreprises financent une économie faible en carbone RE100

 

Sources :
AkzoNobel ; « AkzoNobel to be carbon neutral and use 100% renewable energy by 2050 »
RE100 ; « Annex : RE100 progress and insights, annuel reort, novembre 2018 »
RE100 ; « Formula E »
RE100 : « Accelerating change : How corporate users are transforming the renewable energy market »
[1] IRENA ; « Corporate Sourcing of Renewable Energy: Market and Industry Trends »
[2] IEA ; « Tracking the decoupling of electricity demand and associated CO2 emissions »
[3] Apple ; « Supplier Clean Energy, October 2018 Program Update
[4] Arkema ; « Arkema s’engage à acheter 100 % d’énergie renouvelable pour produire ses matériaux vendus à Apple »
[5] AkzoNobel ; « AkzoNobel to be carbon neutral and use 100% renewable energy by 2050 »
[6] Google ; « Découvrez où sont implantés nos centres de données »

Vous pouvez participer à la transition énergétique en partageant cet article !

Nos dernières publications 📰 

Les offres d'électricité passées au crible

Pour vous aider à trouver le fournisseur et l'offre qui vous correspond, nous avons développé un comparateur d'offres d'électricité basé sur l'origine de l'électricité. Retrouvez toutes les offres disponibles en France triées en 3 catégories : électricité 100% verte française, électricité 100% verte européenne et électricité grise. Ainsi vous pouvez être certain du type d'électricité que vous choisissez !

Nous sommes l'association de promotion de l'électricité verte.

Alors que la France figure tristement parmi les derniers en Europe à consommer de l’électricité verte avec 7% seulement, des millions de français cherchent à agir en marchant pour le climat ou en luttant contre l'écologie punitive.

Faire le choix de l'électricité verte, c'est décarboner notre air, soutenir une économie pérenne, locale et assurer un futur vivable pour nos enfants.

Notre objectif : faire de la France le 1er pays consommateur d'électricité verte en Europe

1er

Ce que l'on fait

 🧰

On facilite à tous le changement vers une offre d'électricité verte.

Utiliser notre comparateur.

On explique comment l'électricité verte fonctionne vraiment.

Consulter nos dossiers.

🌍

On remet l'électricité au centre des questions environnementales.

Lire notre plaidoyer.

Ça vous a plu ?

Partagez cet article avec vos proches !