Le marché de l’électricité : entre flux physiques et conventions

par | Mar 20, 2020 | Electricité Verte

« L’électricité ce n’est pas bien compliqué, c’est simplement du courant qui transite d’un point A à un point B ». Alors non, c’est un tout petit peu plus complexe que cela en fait. Et en plus, lorsque l’on parle d’électricité, il faut bien distinguer deux choses : les flux physiques (comment le courant arrive chez vous) et la réalité du marché (qu’est-ce que me vend un fournisseur d’électricité). Deux choses qu’il faut savoir différencier pour bien comprendre l’intérêt d’une offre d’électricité verte.

On va voir tout ça ensemble, ce n’est pas si complexe que ça au final : c’est parti.

 

Les flux physiques d’électricité

Commençons d’abord par les flux physiques d’électricité. Tout au long de cet article, vous devrez bien garder deux choses à l’esprit :

  • 1 : premièrement, le courant électrique se déplace à une vitesse de 200 000 km par seconde en empruntant le chemin de moindre résistance. A cette vitesse il est possible de parcourir 5 fois le tour de la Terre en une seconde. Son flux est donc quasiment instantané et physiquement intraçable.
  • 2 : deuxièmement, l’électricité, une fois produite, ne se stocke pas à grande échelle. Il est donc nécessaire de la consommer instantanément.

Dans les faits, comment ça fonctionne ? Les producteurs injectent l’électricité dans le réseau ; les consommateurs la soutirent du réseau ; et entre les deux, les gestionnaires de réseau se chargent d’assurer correctement la liaison entre eux. En matière de flux physique, il est important de noter l’absence d’un acteur dont on entend pourtant souvent parler, c’est le fournisseur d’électricité. Il faut retenir qu’un fournisseur d’électricité ne fournit pas physiquement d’électricité.

Par ailleurs, l’électricité ne se stocke pas et se déplace quasiment instantanément. Pour ces raisons, vous pouvez comparer le réseau électrique à un élastique géant maintenu en tension par des millions de consommateurs et producteurs.

Ainsi, si trop d’électricité était injectée dans le réseau, on ne pourrait pas en mettre de côté et la consommer plus tard, elle serait perdue voire mettrait en danger l’équilibre du réseau électrique et risquerait de créer un black-out. De la même manière, on ne peut pas avoir plus de consommation que de production au risque d’endommager le réseau.

👉 Il faut que l’injection d’électricité dans le réseau (= production) soit en permanence EGALE au soutirage (= consommation).

 

LES FLUX PHYSIQUES D’ELECTRICTE

comment fonctionnent les flux physiques d'électricite
Les flux physiques d’électricité : en substance, 3 acteurs jouent un rôle essentiel
sur les flux physiques d’électricité

 

Vous êtes toujours avec nous ? Parfait, passons à la suite.

Le réseau électrique étant partagé entre tous et compte tenu des caractéristiques de l’électricité, il est impossible de déterminer un flux physique entre un producteur et un consommateur. Alors comment faire des échanges commerciaux ? Afin de contourner cette impossibilité physique de s’échanger un bien contre une somme d’argent, deux conventions distinctes et liées ont été créées. Elles permettent chacune de valoriser des caractéristiques différentes et complémentaires de l’électricité.

Attention ! Il ne faut surtout pas confondre ces conventions avec l’électricité physique. Cela risquerait de biaiser votre compréhension de ce qui est une offre d’électricité verte.

 

Les deux conventions valorisant l’électricité

1. La Responsabilité d’Equilibre

La Responsabilité d’Equilibre (RE), c’est la convention qui valorise où et quand l’électricité est injectée dans le réseau.

👉 Selon la CRE, un responsable d’équilibre est une entreprise qui s’engage auprès du gestionnaire du réseau électrique Rte à financer le coût des écarts constatés a posteriori entre l’électricité injectée et l’électricité consommée au sein d’un périmètre d’équilibre.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Concrètement, les acteurs du marché , les responsables d’équilibre, jouent un jeu de déclaration auprès du réseau appelé « nomination ». Ils s’engagent vis-à-vis du réseau à ce qu’un volume d’électricité calculé à la louche soit injecté ou soutiré du réseau et qu’ils se sont mis d’accord commercialement avec un autre acteur du marché pour être équilibré sur une zone virtuelle appelée « périmètre d’équilibre ». Si le réseau constate une erreur, le responsable d’équilibre est sanctionné financièrement.

Et c’est là que le fournisseur d’électricité entre en scène ! Contrairement à ce que suggère son nom, le fournisseur ne fournit pas d’électricité, mais joue le rôle de responsable d’équilibre pour le compte de ses clients, les consommateurs finaux. Dans les faits, le fournisseur d’électricité va déclarer auprès de Rte un certain volume d’électricité, amené à être soutiré du réseau par ses clients. Il va également déclarer qu’il s’est mis d’accord avec un autre responsable d’équilibre (un producteur), pour qu’il déclare qu’un volume d’électricité correspondant sera bien injecté dans le réseau. Ainsi, ce dernier se retrouve équilibré virtuellement. De son côté, le gestionnaire du réseau Rte va donc s’assurer que les informations données par les deux responsables d’équilibre (le fournisseur et le producteur) s’accordent.

Finalement, il s’agit bien ici d’un commerce d’engagement à s’équilibrer sur le réseau auprès de Rte. C’est n’est donc en aucun cas du commerce d’électricité physique.

 

LA RESPONSABILITÉ D’ÉQUILIBRE

le rôle de la responsabilité d'équilibre sur le marché de l'électricité
La Responsabilité d’Equilibre : les responsables d’équilibre s’assurent que l’injection d’électricité
dans le réseau sera égale au soutirage.

 

Attention ! Quand nous disions que c’est calculé « à la louche » ce n’est pas anodin. Cette définition de l’électricité n’intègre pas son origine ni sa provenance. Il est donc impossible d’utiliser cette convention pour tracer l’électricité, ni commercialement ni physiquement… Donc de valoriser la manière dont elle a été produite.

 

2. La Garantie d’Origine

Vient ensuite la Garantie d’Origine (GO). Elle complète la Responsabilité d’Equilibre en valorisant comment l’électricité est produite. Rappelons que cette dernière peut être produite à partir de 3 familles d’énergies : les énergies renouvelables (solaire, éolienne, hydraulique, biomasse, géothermie), les énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz), et l’énergie nucléaire. Par ailleurs, la GO est aujourd’hui l’unique preuve légale en Europe de l’origine renouvelable de l’électricité.

Générée pour chaque MWh d’électricité produit à partir d’énergies renouvelables et injecté dans le réseau, la GO permet ainsi de connaître toutes les informations sur la qualité et l’origine de l’électricité produite : la technologie utilisée (solaire, éolienne, hydraulique, etc.), mais aussi la centrale de production, sa localisation, sa date de mise en service… En clair, la Garantie d’Origine c’est la carte d’identité de l’électricité.

Grâce à ces informations, le consommateur (vous et moi) peut choisir de consommer uniquement de l’électricité d’origine renouvelable et il peut même en choisir la provenance. En plus de sa fonction d’outil de traçabilité, la GO a une valeur pécuniaire. En effet les producteurs les revendent et ça leur permet de valoriser leur production d’électricité effectuée avec des énergies renouvelables et de financer la maintenance de leurs moyens de production existants et d’en développer de nouveaux. La Garantie d’Origine permet donc au consommateur d’afficher ses préférences et de faire bouger économiquement et environnementalement les choses.

 

LA GARANTIE D’ORIGINE

la garantie d'origine valorise comment l'électricité est produite

La Garantie d’Origine : via sa souscription à une offre d’électricité verte, le consommateur finance la maintenance et le développement des moyens de production exploitant les énergies renouvelables. En produisant 1 MWh d’électricité d’origine renouvelable, le producteur vend une garantie d’origine au fournisseur d’électricité verte.

 

Petits malins !

Lecteurs malins et attentifs que vous êtes, vous pourriez nous dire « oui, mais dans le premier paragraphe, vous avez dit que l’électricité n’était pas traçable ». Et vous avez raison ! En fait – et le schéma ci-dessus devrait vous aider à comprendre – physiquement parlant, même en souscrivant une offre d’électricité verte, vous consommez à la maison un mélange de toutes les injections dans le réseau (électricité verte et non verte). La GO, tout comme la RE, fonctionne donc sur le principe d’équivalence. La GO garantit que l’équivalent d’une consommation en électricité est produite à partir d’énergies renouvelables.

En conclusion, c’est là qu’il faut voir à grande échelle : plus nous serons nombreux à être demandeurs d’électricité d’origine renouvelable, plus cette dernière sera majoritaire dans le mix de production électrique. Et par la force des choses, les centrales à énergies fossiles et les centrales nucléaires tourneront moins. C’est dans ce sens que l’on pourra mener notre transition énergétique : privilégier les énergies renouvelables aura pour effet de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre liés à la production de notre électricité !

 

Les 5 points à retenir…

  • L’électricité physique n’étant pas traçable, on ne peut pas directement en faire commerce
  • Un fournisseur d’électricité ne fournit pas d’électricité
  • La Responsabilité d’Equilibre valorise et quand l’électricité est livrée
  • La Garantie d’Origine valorise comment l’électricité est produite
  • Une offre d’électricité verte, c’est nécessairement une offre qui intègre des Garanties d’Origine.

 

Photo by Dina Lydia

Vous pouvez participer à la transition énergétique en partageant cet article !

Nos dernières publications 📰 

Les offres d'électricité passées au crible

Pour vous aider à trouver le fournisseur et l'offre qui vous correspond, nous avons développé un comparateur d'offres d'électricité basé sur l'origine de l'électricité. Retrouvez toutes les offres disponibles en France triées en 3 catégories : électricité 100% verte française, électricité 100% verte européenne et électricité grise. Ainsi vous pouvez être certain du type d'électricité que vous choisissez !

Nous sommes l'association de promotion de l'électricité verte.

Alors que la France figure tristement parmi les derniers en Europe à consommer de l’électricité verte avec 7% seulement, des millions de français cherchent à agir en marchant pour le climat ou en luttant contre l'écologie punitive.

Faire le choix de l'électricité verte, c'est décarboner notre air, soutenir une économie pérenne, locale et assurer un futur vivable pour nos enfants.

Notre objectif : faire de la France le 1er pays consommateur d'électricité verte en Europe

1er

Ce que l'on fait

 🧰

On facilite à tous le changement vers une offre d'électricité verte.

Utiliser notre comparateur.

On explique comment l'électricité verte fonctionne vraiment.

Consulter nos dossiers.

🌍

On remet l'électricité au centre des questions environnementales.

Lire notre plaidoyer.

Ça vous a plu ?

Partagez cet article avec vos proches !