Agir sur son empreinte carbone : pourquoi, comment ?

Agir sur son empreinte carbone : pourquoi, comment ?

Agir sur son empreinte carbone : pourquoi, comment ?

Les notions d’empreinte carbone, de neutralité carbone ou encore de compensation carbone sont régulièrement à la Une en ce moment. Si vous suivez un peu l’actualité, vous avez dû voir entre autres que « l’Union Européenne veut être neutre en carbone 2050 », «La BNP Paribas s’engage à la neutralité carbone d’ici la fin de l’année », « La ville de Paris prévoit de devenir une ville neutre en carbone », etc. Ainsi, que ce soit au niveau des individus, des entreprises, des localités voire des pays, l’empreinte carbone est un sujet qui nous concerne tous.

Il n’est pas rare d’entendre autour de soi « Pourquoi s’embêter à changer ses habitudes ? Cela ne changera rien de toute façon ». Cela est évidemment FAUX et on vous explique tout de suite pourquoi et comment agir sur votre empreinte carbone !

 

Pourquoi se préoccuper de l’empreinte carbone ?

Selon le Global Footprint Network, l’« empreinte carbone » est la quantité de carbone (généralement en tonnes) émise par une activité, une personne, un groupe ou une organisation, de par sa consommation en énergie et en matières premières. 

Les émissions de CO2 responsables du réchauffement climatique

Cette quantité de carbone, aussi appelée émission de CO2, est relâchée dans l’atmosphère. Elle va contribuer à l’effet de gaz à effet de serre, soit notre fameux réchauffement climatique ! Dans l’idéal, une émission de CO2 (qui peut être d’origine naturelle) est absorbée par la nature environnante à savoir les plantes, la forêt… Seulement, depuis l’ère industrielle, l’activité humaine libère de plus en plus grandes quantités de CO2. Nous avons notamment en tête l’utilisation des énergies fossiles (charbon, pétrole et gaz), mais aussi la déforestation et l’élevage intensif qui détruisent notre écosystème.

Les moyens de production exploitant les énergies fossiles sont fortement émetteurs de CO2

Les moyens de production (notamment d’électricité) qui exploitent les énergies fossiles sont fortement émetteurs de gaz à effet de serre.

 

Ce déséquilibre dans l’atmosphère a de donc nombreuses conséquences que nous connaissons tous. La principale d’entre elles : l’augmentation des températures, entraîne l’apparition de catastrophes naturelles (séisme, éruption, tsunami, inondation, tempête, cyclone et autres joyeusetés).

Des actions à envisager rapidement…

Il est devenu aujourd’hui urgent pour l’environnement de réussir à contenir ce réchauffement en dessous de 2°C. Pour cela, les émissions de CO2  émises par l’homme doivent tomber à zéro d’ici à 2050 pour un réchauffement global limité à 1,5 °C, ou d’ici à 2075 pour un réchauffement limité à °C. C’est en se basant sur cette théorie que l’Accord de Paris fut le premier accord international à utiliser la notion de neutralité carbone à l’échelle mondiale en 2015.

L’objectif des pays signataires de l’Accord de Paris est d’atteindre ce que l’on appelle « le principe de neutralité carbone ». Ce principe consiste à compenser 100% des émissions de carbone (CO2) d’une organisation, d’une entreprise, d’une administration, d’une institution et même d’un pays. Des mesures ont donc été prises au niveau des villes pour réduire leur impact mais, c’est au niveau de chaque individu, qu’il faut également agir.

La première étape est donc tout d’abord de calculer son empreinte carbone

 

Calculer son empreinte carbone

Le calcul de l’empreinte carbone est également appelé « bilan carbone » ou « calcul de l’empreinte écologique ». Il prend en compte l’ensemble du CO2 émis par les différentes activités telles que la consommation d’énergie, les déplacements et voyages, etc. En 2017, on estimait qu’un ménage français moyen produisait en moyenne 10,7 tonnes de CO2 chaque année. En effet, quand vous utilisez votre voiture, partez en vacances en avion ou si vous mangez de la viande régulièrement… Vous consommez beaucoup d’énergie et vos émissions de CO2 n’en seront que plus importantes.

Il existe plusieurs outils en ligne vous permettant de faire le calcul comme celui de Carbon Foot Print. Faites le test et obtenez votre score que vous pourrez comparer à la moyenne nationale et mondiale !

Comment calculer son empreinte carbone

Calculer son empreinte carbone sur Carbon Foot Print

 
Pour ma part, j’ai explosé les plafonds alors que je ne mange pas ou peu de viande, n’ai pas de voiture et utilise principalement les transports en commun quand je ne peux pas me déplacer à pied tout en ayant une consommation modérée. Enfin c’est ce que je pensais ! Il semblerait que mes voyages (en Grèce et en Australie pour cette année) ainsi que ma frénésie du shopping ne soient pas compatibles avec mes convictions…
 
Alors maintenant que l’on a repéré le problème, quelles solutions s’offrent à nous ?
 
 

Diminuer l’impact de son empreinte carbone

La première solution pour moi est donc de chercher à réduire mes activités gourmandes en CO2, maintenant que je sais où le bât blesse.

Pour un ménage, cela peut signifier prendre de nouvelles habitudes de consommation telles que :

  • se déplacer « proprement » en privilégiant la marche, le vélo, les transports en commun ou en investissant dans une voiture électrique
  • réparer plutôt que de remplacer ses appareils électroniques ou autres fournitures
  • s’alimenter en énergies renouvelables en passant à un fournisseur d’électricité qui fait l’effort de tracer sa consommation avec des énergies renouvelables
  • consommer moins de viande et en profiter pour acheter local
  • bref consommer moins et mieux !

La compensation carbone

Malgré toute votre bonne volonté, il est possible que ces efforts ne suffisent toutefois pas ! Une autre solution est donc d’avoir recours au système de « compensation carbone ».

La compensation carbone consiste à réduire ou neutraliser une tonne de carbone dont vous n’êtes pas responsable. Ceci dans le but de compenser celle émise par votre propre consommation. Vous pouvez pour cela acheter des crédits carbone servant à financer des projets qui peuvent être de plusieurs ordres, comme des projets d’énergies renouvelables, des plantations d’arbres, ou de réduction d’émissions de gaz à effet de serre ou directement investir dans ces projets en passant par des plateformes dédiées

Ce qui est important à retenir est que cette quantité de carbone peut se trouver à l’autre bout du monde car les gaz à effet de serre ont un impact à l’échelle mondiale ! Ainsi, les émissions de CO2 produite par l’avion de mon vol France-Australie peuvent tout à fait être compensées par la plantation d’une forêt en Amazonie.

La compensation carbone, comment ça marche

Qu’est ce que la compensation carbone ?

 

Et vous de votre côté, quelles sont les actions que vous avez mis en oeuvre pour réduire votre empreinte carbone ? À titre personnel ou bien dans le cadre de votre activité ? Une des premières actions que vous pouvez faire est de partager cet article pour informer un maximum de personne de l’intérêt de se préoccuper de son empreinte carbone ! 😉

 

Sources
Info Compensation Carbone
Carbon Foot Print

Auteur : Charlotte Fayat

Photo by Patrick Hendry

 

Vous pouvez participer à la transition énergétique en partageant cet article !

Nos dernières publications 📰 

Les offres d'électricité passées au crible

Pour vous aider à trouver le fournisseur et l'offre qui vous correspond, nous avons développé un comparateur d'offres d'électricité basé sur l'origine de l'électricité. Retrouvez toutes les offres disponibles en France triées en 3 catégories : électricité 100% verte française, électricité 100% verte européenne et électricité grise. Ainsi vous pouvez être certain du type d'électricité que vous choisissez !

Nous sommes l'association de promotion de l'électricité verte.

Alors que la France figure tristement parmi les derniers en Europe à consommer de l’électricité verte avec 7% seulement, des millions de français cherchent à agir en marchant pour le climat ou en luttant contre l'écologie punitive.

Faire le choix de l'électricité verte, c'est décarboner notre air, soutenir une économie pérenne, locale et assurer un futur vivable pour nos enfants.

Notre objectif : faire de la France le 1er pays consommateur d'électricité verte en Europe

1er

Ce que l'on fait

 🧰

On facilite à tous le changement vers une offre d'électricité verte.

Utiliser notre comparateur.

On explique comment l'électricité verte fonctionne vraiment.

Consulter nos dossiers.

🌍

On remet l'électricité au centre des questions environnementales.

Lire notre plaidoyer.

4 astuces écolos qui vous feront économiser cette année !

4 astuces écolos qui vous feront économiser cette année !

4 astuces écolos qui vous feront économiser cette année !

Cette année, c’est sûr, vous voulez réduire votre empreinte écologique grâce à des astuces écolos ! Si le mythe de la maison verte qui coûte un rein a la vie dure, il est aujourd’hui de plus en plus facile de réduire sa consommation énergétique… Et d’en faire profiter ses économies ! Du changement d’habitude simple à mettre en place, aux travaux qui optimiseront votre consommation, voici 4 bonnes idées pour commencer 2019 du côté green de la force.

 

Nos astuces écolos pour économiser l’énergie à la maison

1. Mieux réguler sa température

Le saviez-vous ? Le chauffage peut représenter jusqu’à 65% de la facture énergétique d’un foyer ! Pas étonnant : avec les radiateurs allumés pendant près de 6 mois par an, beaucoup redoutent la facture annuelle ! En réalité, notre consommation de chauffage pourrait être optimisée : entre éteindre le chauffage lorsque nous sommes absents, le baisser lorsque nous ne sommes pas dans une pièce, ou tout simplement mieux isoler certaines pièces, la marge de manoeuvre est large pour réduire les frais !

Alors comment faire ? D’abord, veiller à entretenir régulièrement le circuit de chauffage : à l’usage, celui-ci s’encrasse et devient de moins en moins efficace. Ensuite, gérer la température ! Le thermostat reste l’outil le plus simple pour choisir et réguler la température dans chaque pièce. Nouvelles technologies oblige, il en existe également des connectés ! Pour les plus hypes d’entre nous, c’est la possibilité d’avoir totalement la main sur son chauffage intérieur, de nombreux comparatifs existent, pour trouver le thermostat intelligent de ses rêves.

Comment mieux maîtriser le chauffage de son logement pour limiter les dépenses énergétiques

Le chauffage est l’un des postes de consommation d’énergie (et de dépenses !) les plus élevés d’un foyer

On peut également avoir l’habitude de trop chauffer tout simplement. Il peut être intéressant d’essayer les températures préconisées par l’Ademe. Les lieux de vie (salon, salle à manger) sont souvent très agréables à 19 °C alors qu’une chambre peut être chauffée à 16 °C. Vous verrez, on respire mieux la nuit lorsqu’il ne fait pas trop chaud. Pour être bien dans une salle de bain, il est considéré que 22°C est la température idéale. Enfin, lorsque vous n’êtes pas là dans la journée, il est inutile d’aller au-delà de 16°C.

2. Prendre la main sur l’éclairage et les consommations fantômes

Vous avez déjà installé des ampoules basse consommation et vous éteignez religieusement la lumière à chaque fois que vous quittez une pièce ? Bravo !

La lumière n’est pas le seul poste de dépense gourmand de votre facture d’électricité. Tous les appareils en veille, les multiprises, et les appareils éteints mais branchés, peuvent contribuer à alourdir la note ! Tout comme la lumière, il s’agit surtout de prendre les bons réflexes (éteindre et débrancher).

Et pourquoi ne pas passer à la vitesse supérieure ? Il est possible d’investir dans des prises connectées, qui arrêteront à temps l’électroménager, et qui calculeront le gain d’énergie. Pour gérer encore mieux ses éclairages, il existe des systèmes de va-et-vient dans les couloirs, les escaliers, et l’extérieur, que l’on peut équiper d’une minuterie ! Et pour ceux qui ont décidé que 2017 serait l’année des objets connectés, il est désormais également possible de contrôler son éclairage à distance, à partir de son téléphone portable. Idéal, par exemple, pour simuler une présence lorsqu’on est absent de son domicile, sans pour autant laisser la lumière tourner toute la nuit !

Reprendre la main sur son éclairage peut avoir de vraies conséquences sur vos économies d'énergie et de portefeuille

Reprendre votre éclairage en main peut avoir de vraie conséquences positives sur
votre consommation d’énergie et vos économies

 

3. Augmenter l’ombre en été

Fatigués des étés caniculaires ? Investissez dans le bois ! Un arbre bien placé, c’est de l’ombre sur votre toit et vos murs pendant tout l’été. Au-delà d’être un atout esthétique pour une maison avec jardin, en été, un arbre au feuillage dense pourra réduire votre facture de climatisation et adoucir vos journées. Certains arbres sont plus propices que d’autre à l’ombrage de votre maison : il convient de sélectionner un arbre au feuillage dense et aux racines peu envahissantes. Il limitera ainsi les dégâts si il est planté près d’une terrasse par exemple. De nombreuses enseignes de jardinage sauront vous conseiller pour sélectionner l’arbre de vos rêves : tilleuls, sophoras, ou saules, tout est possible !

4. Installer un chauffe-eau solaire

Un chauffe-eau solaire utilise le rayonnement solaire pour chauffer l’eau : dans certaines régions de France, il peut totalement se substituer à un chauffe-eau traditionnel et se rentabiliser en quelques années ! Le coût et l’entretien d’un chauffe-eau solaire varient évidemment, en fonction de la région, mais aussi des besoins du foyer : on estime que l’achat et la pose d’un chauffe-eau solaire varie entre 3000 et 6000 euros. Mais bonne nouvelle, il existe un crédit d’impôt qui permet de déduire 30% de l’achat et de la pose de son panneau solaire ! Pour les plus frileux, il existe des simulateurs en ligne qui permettent d’estimer les économies réalisées avec l’achat d’un chauffe-eau solaire. Alors, convaincus ?

Du plus simple au plus compliqué, la marge de manoeuvre est large pour réduire son empreinte écologique ! Avec l’ouverture du marché de la production d’énergie aux particuliers, il est désormais possible d’encourager la production d’une énergie verte, c’est-à-dire renouvelable et propre : pour tout savoir sur l’électricité verte, rendez-vous ici !

👉 Si vous souhaitez découvrir encore plus d’astuces simples d’économies d’énergie à mettre en place de la maison, nous vous conseillons cet article ! 

 

Auteur : Jade Atoui

Photo by Vera Cho ; he gong

Vous pouvez participer à la transition énergétique en partageant cet article !

Nos dernières publications 📰 

Les offres d'électricité passées au crible

Pour vous aider à trouver le fournisseur et l'offre qui vous correspond, nous avons développé un comparateur d'offres d'électricité basé sur l'origine de l'électricité. Retrouvez toutes les offres disponibles en France triées en 3 catégories : électricité 100% verte française, électricité 100% verte européenne et électricité grise. Ainsi vous pouvez être certain du type d'électricité que vous choisissez !

Nous sommes l'association de promotion de l'électricité verte.

Alors que la France figure tristement parmi les derniers en Europe à consommer de l’électricité verte avec 7% seulement, des millions de français cherchent à agir en marchant pour le climat ou en luttant contre l'écologie punitive.

Faire le choix de l'électricité verte, c'est décarboner notre air, soutenir une économie pérenne, locale et assurer un futur vivable pour nos enfants.

Notre objectif : faire de la France le 1er pays consommateur d'électricité verte en Europe

1er

Ce que l'on fait

 🧰

On facilite à tous le changement vers une offre d'électricité verte.

Utiliser notre comparateur.

On explique comment l'électricité verte fonctionne vraiment.

Consulter nos dossiers.

🌍

On remet l'électricité au centre des questions environnementales.

Lire notre plaidoyer.

3 étapes pour devenir un éco-consommateur

3 étapes pour devenir un éco-consommateur

3 étapes pour devenir un éco-consommateur

Devenir un éco-consommateur, comment ça se passe ? Habitués à la surconsommation, nous avons tendance à ne plus vraiment faire attention à ce que nous achetons. Pourtant, il existe de nombreux produits qui répondent tant à nos besoins qu’aux enjeux sociaux et environnementaux et nous sommes de plus en plus à y réfléchir lors de nos achats.

Devenir un éco-consommateur, c’est facile (enfin presque) !

Que ce soit pour prendre soin de notre santé, respecter la planète ou pour des raisons éthiques, nous tendons à adopter une consommation plus responsable. Cela signifie parfois des heures de recherche pour trouver des produits eco-friendly, ce qui peut vite s’avérer chronophage !

Pour vous aider dans cette démarche, voici une petite méthodologie pour faire le tri…

Eco consommateur : se concentrer sur une catégorie de produits

Éco-consommateur, 1ère étape : se concentrer sur une catégorie de produit

Il est inutile de vouloir changer du tout au tout du jour au lendemain ! Vous risquez de gaspiller votre énergie et surtout de vous décourager très rapidement.

Commencez par cibler une catégorie de produits qui vous tient particulièrement à cœur : les produits de beauté, la décoration, le textile, l’alimentation, les produits high-tech, etc.

Une fois votre choix porté sur une catégorie, réduisez votre liste de courses à vos essentiels, c’est-à-dire les produits de cette catégorie que vous êtes sûrs de finir et de racheter régulièrement.

Choisir une catégorie de produit et faire le tri sur ce qui est essentiel dans cette catégorie !

Eco consommation : les valeurs

Éco-consommateur, 2ème étape : identifier les valeurs les plus importantes pour vous

La prochaine étape consiste à déterminer les valeurs et les qualités que vous attendez de vos achats. Pour cela, vous devez être conscients de tous les aspects pouvant avoir un impact sur la production ou la consommation de ces produits.

Parmi les éléments suivants, lesquels vous semblent les plus importants ?

Voici de notre côté les quatre qualités fondamentales que nous recherchons :

  • Durable : développé de manière à avoir un faible impact sur l’environnement
  • Éthique et Humaine : créé dans le respect des hommes et des animaux
  • Organique ou naturel : composé d’ingrédients sans danger pour la santé, naturels ou bio
  • Local : fabriqué avec des ingrédients ou du matériel local

 

Éco-consommateur, 3ème étape : faîtes vos recherches en ligne

Une fois vos critères déterminés, vous pouvez commencer vos recherches ! Internet est bien souvent le mieux placé pour vous renseigner.

Consommer durable : bien choisir ses produits

Pour vous aider à déterminer la qualité d’un produit, prêtez particulièrement attention à la liste des ingrédients qui le compose, leur origine et/ ou leur procédé de fabrication.

Maintenant que vous avez une liste de produits établie, il est important de pousser jusqu’au bout votre démarche. Renseignez-vous à la fois sur le fabriquant du produit en question mais aussi sur le vendeur.

Un produit respectant tous vos critères n’existe peut-être pas ou n’est peut-être pas disponible facilement près de chez vous… Vous devrez sûrement arbitrer… Plutôt local ? Plutôt bio ? Ne vous culpabilisez pas, vous êtes sur la bonne voie 🙂 Devenir éco-consommateur est une démarche d’amélioration continue !

Lancez-vous !

Et enfin, le meilleur moment est arrivé : achetez les produits qui vous auront convaincus et soyez heureux de les utiliser.
👉 Une fois que vous vous sentez à l’aise dans une catégorie de produit, reproduisez ce processus de recherche et rendez peu à peu votre consommation 100% responsable !

 

Auteurs : Romain & Jeff, les écoloHumanistes

 

 

Vous pouvez participer à la transition énergétique en partageant cet article !

Nos dernières publications 📰 

Les offres d'électricité passées au crible

Pour vous aider à trouver le fournisseur et l'offre qui vous correspond, nous avons développé un comparateur d'offres d'électricité basé sur l'origine de l'électricité. Retrouvez toutes les offres disponibles en France triées en 3 catégories : électricité 100% verte française, électricité 100% verte européenne et électricité grise. Ainsi vous pouvez être certain du type d'électricité que vous choisissez !

Nous sommes l'association de promotion de l'électricité verte.

Alors que la France figure tristement parmi les derniers en Europe à consommer de l’électricité verte avec 7% seulement, des millions de français cherchent à agir en marchant pour le climat ou en luttant contre l'écologie punitive.

Faire le choix de l'électricité verte, c'est décarboner notre air, soutenir une économie pérenne, locale et assurer un futur vivable pour nos enfants.

Notre objectif : faire de la France le 1er pays consommateur d'électricité verte en Europe

1er

Ce que l'on fait

 🧰

On facilite à tous le changement vers une offre d'électricité verte.

Utiliser notre comparateur.

On explique comment l'électricité verte fonctionne vraiment.

Consulter nos dossiers.

🌍

On remet l'électricité au centre des questions environnementales.

Lire notre plaidoyer.

Consommer vert c’est aussi réduire son bilan carbone

Consommer vert c’est aussi réduire son bilan carbone

Consommer vert c’est aussi réduire son bilan carbone

Consommer vert, d’accord, mais comment ? Les préoccupations liées au réchauffement climatique et aux émissions gaz à effet de serre sont omniprésentes dans nos quotidiens. Mais sait-on vraiment ce que cela signifie et comment agir pour les réduire ?

Le réchauffement climatique : qu’est-ce que c’est ?

De manière simplifiée, le réchauffement climatique est lié à une augmentation des températures à la surface de la terre. Cette augmentation est due, entre autres, aux émissions de gaz à effet de serre (GES) qui peuvent être émis soit de manière naturelle soit par l’activité humaine.

Par conséquent, toutes nos actions ont un impact écologique, qu’il soit bénéfique ou négatif. Nous modifions constamment notre environnement. C’est pourquoi afin de continuer à vivre dans un milieu agréable et sain, nous devons essayer de réduire notre empreinte carbone.

Consommer vert, qu’est ce que ça
signifie ?

Réduire son impact environnemental c’est agir chaque jour pour être respectueux de son environnement. Il n’est pas nécessaire de modifier son quotidien, ce sont quelques habitudes plus saines à prendre.

Voici quelques exemples :

  • Favorisez les légumes locaux et de saison. En effet l’agriculture fait partie du top 3 des secteurs émetteur de GES. Hors saison, les légumes sont cultivés sous serres chauffées ou importés ce qui augmentent fortement l’impact environnemental du secteur.
  • Principale source d’émission de GES, le transport routier est un facteur qui peut être combattu. Pour cela, favorisez les transports en commun ou même le vélo à la place de la voiture. Bien que le secteur automobile se tourne de plus en plus vers des véhicules hybrides ou 100% électrique des efforts restent à faire.
  • Réduisez l’importance de vos déchets. Le traitement des déchets nécessite beaucoup d’énergie. Il est donc utile de privilégier les produits à recharge par exemple qui participeront à la diminution de votre empreinte carbone.
  • Diminuez votre consommation énergétique en eau et en électricité. Par exemple, préférez les douches aux bains, revoyez l’isolation de votre habitation, pensez à éteindre les lumières quand vous partez et profitez de la lumière du jour.

Ces gestes simples participent au maintien de notre environnement. Cependant, il est possible de pousser sa démarche encore plus loin.

Consommer vert, ça passe aussi par la consommation électrique ! 

Et pourquoi ne pas être éco-responsable quant à la production d’énergie ?

La consommation d’énergie est au cœur de nombreux débats environnementaux. La production d’électricité grâce aux ressources fossiles représente un réel problème environnemental. En effet, ces énergies émettent de grande quantité de GES lors de leur combustion.

Aujourd’hui, afin de réduire d’avantage notre impact sur l’environnement, nous devons limiter la production d’énergie fossile. Pour cela, les énergies renouvelables possèdent certains avantages. Elles utilisent des sources naturelles (le soleil, la mer, le vent,…), sont peu ou pas polluantes et elles se régénèrent plus vite que nous les consommons.

Alors, si en plus de gestes simples du quotidien, vous optiez pour une énergie plus verte pour votre maison ? Chauffage solaire, panneaux photovoltaïques,… en quelques aménagements vous pouvez vous aussi consommer de l’électricité produite grâce aux énergies renouvelables.

Cependant, si vous ne souhaitez pas investir des milles et des cents, d’autres possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez consommer de l’électricité verte sans nouvelles installations, directement en passant par un fournisseur qui propose des offres vertes ou encore, sans même changer de fournisseur grâce aux Garanties d’Origine, offertes par Origo.Energy.

Tout comprendre sur la compensation carbone avec l’écologiste humaniste

Maintenant, vous avez toutes les cartes en mains pour réduire votre impact environnemental. Afin de comprendre encore mieux les enjeux écologiques actuels, vous pouvez vous rendre sur le blog L’Ecologiste Humaniste. Alliant graphisme, connaissance sur le sujet et envie de partage, les deux créateurs Romain Haonfaure et Jean François Rochas vous proposent des réponses simples aux grandes questions environnementales.

Par exemple, L’Ecologiste Humaniste vous explique comment compenser votre impact sur l’environnement. Il vous dit tous sur l’empreinte carbone, son fonctionnement et vous propose même des organismes vous permettant de participer activement en tant que professionnels ou particulier.

Grâce à des infographies simples, L’Ecologiste Humaniste aborde clairement le fonctionnement d’initiatives environnementales, comme ci-dessous :

Ecologie humaniste, comment réduire son impact environnemental

Découvrez l’ensemble de leurs infographies sur leur site Ecologie-Humaniste.fr

Curieux de quantifier votre impact carbone essayer l’outil Micmac proposé par Avenir climatique qui vous permettra d’évaluer en quelques minutes l’impact de vos gestes quotidiens et de vous donner des pistes pour réduire vos émissions. « Alors à vos marques, prêt, compenser ! » – L’Ecologiste Humaniste

 

Auteur : Stéphanie Le Bras

Vous pouvez participer à la transition énergétique en partageant cet article !

Nos dernières publications 📰 

Les offres d'électricité passées au crible

Pour vous aider à trouver le fournisseur et l'offre qui vous correspond, nous avons développé un comparateur d'offres d'électricité basé sur l'origine de l'électricité. Retrouvez toutes les offres disponibles en France triées en 3 catégories : électricité 100% verte française, électricité 100% verte européenne et électricité grise. Ainsi vous pouvez être certain du type d'électricité que vous choisissez !

Nous sommes l'association de promotion de l'électricité verte.

Alors que la France figure tristement parmi les derniers en Europe à consommer de l’électricité verte avec 7% seulement, des millions de français cherchent à agir en marchant pour le climat ou en luttant contre l'écologie punitive.

Faire le choix de l'électricité verte, c'est décarboner notre air, soutenir une économie pérenne, locale et assurer un futur vivable pour nos enfants.

Notre objectif : faire de la France le 1er pays consommateur d'électricité verte en Europe

1er

Ce que l'on fait

 🧰

On facilite à tous le changement vers une offre d'électricité verte.

Utiliser notre comparateur.

On explique comment l'électricité verte fonctionne vraiment.

Consulter nos dossiers.

🌍

On remet l'électricité au centre des questions environnementales.

Lire notre plaidoyer.

Tout savoir sur les véhicules électriques

Tout savoir sur les véhicules électriques

Tout savoir sur les véhicules électriques

Nous sommes tous conscients que la pollution est importante, elle nuit à la qualité de l’air et donc à notre santé ! Des études montrent que la pollution due aux transports a augmenté de plus de 30% depuis ces 20 dernières années.

 

Les véhicules électriques, le nouveau phénomène !

De plus en plus soucieux de notre environnement, des solutions pour lutter contre la pollution due à l’augmentation du trafic automobile sont mises en place. Selon l’INSEE, plus de 80% des ménages en France possèdent au moins une voiture. Des réglementations européennes, des lois permettent de surveiller le niveau de pollution et de mettre en place les mesures nécessaires afin d’y remédier.

En outre, à notre échelle, nous pouvons nous aussi agir contre la pollution atmosphérique.

Quelles solutions s’offrent à nous ?

On a déjà tous pensé à favoriser les transports en commun pour diminuer le nombre de véhicules sur les routes et donc réduire la pollution… Les réseaux de transport sont certes ramifiés en ville cependant, le temps de trajet est rallongé de manière considérable. Nous sommes également dépendant des grèves, retards ou problèmes de circulation. C’est pourquoi cette solution semble bien compliquée pour les conducteurs qui sont à l’aise dans leur véhicule avec un temps de trajet souvent deux fois moins long.

Et le vélo ? Beaucoup le choisissent pour sa facilité d’utilisation en ville mais pour des courtes distances, moins de 7km en moyenne ! Le temps de trajet est peut être légèrement plus long qu’en voiture mais pas de bouchon et pas de problème pour se garer ! Néanmoins, la météo peut ralentir son utilisation. En effet devoir sortir le vélo l’hiver en décourage plus d’un et l’été, avec les grosses chaleurs, le constat peut être similaire, on ne peut pas arriver au travail non présentable ! Encore une fois la solution est peu pratique pour une majorité de la population.

La marche à pied, le co-voiturage… Il existe de nombreuses solutions alternatives à la voiture. Malheureusement, beaucoup d’entre nous restent encore septiques et ne peuvent pas se passer de leur voiture thermique.

Avez-vous déjà pensé aux véhicules électriques ?

Aujourd’hui, les alternatives ne sont pas encore assez pratiques et rentables pour la majorité. Mais alors comment allier le confort d’une voiture et protection de l’environnement ? Avez-vous déjà pensé à la voiture électrique ? Silence, respect de l’environnement et surtout plus de passage à la pompe, tout cela parait avantageux mais que savez-vous vraiment sur les véhicules électriques ?

Depuis un an, jamais les constructeurs automobiles ne se sont autant orientés vers le développement de véhicules électriques. Ford, BMW, Renault, Kia, Tesla… tous se lancent dans une véritable course à l’électrique.

Pourquoi tant d’engouement pour les voitures électrique ? Quels en sont les avantages outre l’absence d’émission de CO2 ? Et quels sont les inconvénients ? Origo a réalisée une enquête sur un panel de 30 conducteurs verts. Nous avons cherché à comprendre ce phénomène.

Pourquoi avoir choisi une voiture électrique ? Quels en sont les avantages ?

« Il me fallait un alternative à la voiture thermique » « Pour montrer l’exemple », «  Pour rouler différent »…

Les avantages de la voiture électrique

Et bien c’est « Eco-logique / nomique » ! Et oui, voilà les deux motivations principales des conducteurs de VE. L’enjeu majeur est bien sûr l’environnement ; profiter de tous les avantages et le confort d’une voiture en polluant moins.

Ensuite, il s’agit de faire des économies en ne passant plus à la pompe. Plus des trois quarts des personnes interrogées jugent que leur facture d’électricité ne subit pas de forte augmentation suite à l’acquisition d’un VE – en tout cas cela reste moins cher que le prix investit dans le carburant.

Les conducteurs aussi sont séduits par de nombreux avantages propres aux VE. Selon eux, la conduite agréable et zen, le confort, le silence du véhicule (pas de pollution sonore non plus) et l’innovation sont d’autres arguments qui les ont poussés vers les voitures électriques.

Concernant l’entretien du véhicule, il n’est pas plus contraignant que celui d’un véhicule thermique. En effet, l’entretien n’est pas plus fréquent et n’entraîne pas non plus d’importantes dépenses supplémentaires.

Y a-t-il des désavantages aux véhicules électriques ?

L’autonomie ! En effet 50% des conducteurs reproche à leur véhicule un manque d’autonomieAvec une distance quotidienne moyenne parcourue de 40 à 50 km pour un temps de charge aux alentours des 8h (la nuit), voici le principal inconvénient selon les utilisateurs. Cela « oblige » à recharger leur véhicule tous les jours ou au moins 2 à 3 fois par semaine pour une utilisation fréquente.

Cependant, des bornes sont disponibles en ville, sur le parking et même au travail ce qui permet tout de même de recharger les VE en quelques minutes pour ne pas  tomber en panne. Oui, mais faut-il encore les trouver vous diront les utilisateurs. Effectivement, le manque d’infrastructures est aussi un problème, notamment lors de long trajet ! Il faut alors se renseigner sur les routes équipées de bornes.

Pour finir, bien que les utilisateurs fassent des économies en ne faisant plus le plein d’essence, le coût d’acquisition du véhicule reste encore important. Il est aux alentours de 30 000€ pour les modèles des grands constructeurs automobiles.

Voilà, vous en savez maintenant plus sur les véhicules électriques et leur utilisation.
Pensez-y, il s’agit certainement de la voiture d’une bonne affaire  !

Auteur : Stéphanie Le Bras

Vous pouvez participer à la transition énergétique en partageant cet article !

Nos dernières publications 📰 

Les offres d'électricité passées au crible

Pour vous aider à trouver le fournisseur et l'offre qui vous correspond, nous avons développé un comparateur d'offres d'électricité basé sur l'origine de l'électricité. Retrouvez toutes les offres disponibles en France triées en 3 catégories : électricité 100% verte française, électricité 100% verte européenne et électricité grise. Ainsi vous pouvez être certain du type d'électricité que vous choisissez !

Nous sommes l'association de promotion de l'électricité verte.

Alors que la France figure tristement parmi les derniers en Europe à consommer de l’électricité verte avec 7% seulement, des millions de français cherchent à agir en marchant pour le climat ou en luttant contre l'écologie punitive.

Faire le choix de l'électricité verte, c'est décarboner notre air, soutenir une économie pérenne, locale et assurer un futur vivable pour nos enfants.

Notre objectif : faire de la France le 1er pays consommateur d'électricité verte en Europe

1er

Ce que l'on fait

 🧰

On facilite à tous le changement vers une offre d'électricité verte.

Utiliser notre comparateur.

On explique comment l'électricité verte fonctionne vraiment.

Consulter nos dossiers.

🌍

On remet l'électricité au centre des questions environnementales.

Lire notre plaidoyer.

Comment parler du changement climatique à sa famille ?

Comment parler du changement climatique à sa famille ?

Comment parler du changement climatique à sa famille ?

Parler du changement climatique à sa famille… Le changement climatique est un sujet qui suscite de nombreux débats, mais qui est pourtant nécessaire à aborder en famille pour sensibiliser les plus jeunes. Comment aider la génération de demain à comprendre et prendre conscience des enjeux environnementaux actuels ? Et surtout, comment aborder ce sujet ?

 

Parler du changement climatique à sa famille, c’est déjà un premier geste !

À partir de 6 ans, l’aptitude à donner du sens aux conseils de papa et maman se développe rapidement. Comme vous le savez, c’est ce que l’on appelle « l’âge de raison ». Ce mois-ci, nous avons récolté spécialement pour vous des astuces, conseils, et idées simples issus de sites Internet ou de blogs, qui permettraient de sensibiliser votre famille au réchauffement climatique. Nous avons remarqué, dans nos lectures, qu’adopter un caractère pédagogique permettrait d’inscrire dans leur mémoire des gestes simples et quotidiens, et de comprendre pourquoi ils sont nécessaires. La parole d’experts en éducation prône l’émerveillement éducatif, qui devrait, selon eux, toujours être privilégié afin que l’enfant soit sensibilisé de façon réceptive.

Chers parents, pour initier vos bambins à l’écologie, nous avons donc rassemblé quelques astuces proposées par les pros, et fouillé dans nos mémoires pour sélectionner les meilleurs souvenirs des conseils de notre enfance.

 

1. La fonte des glaces

Les gaz à effet de serre sont les principaux responsables de l’augmentation de la température et des dérèglements du climat. Lorsqu’à l’école élémentaire mon professeur m’expliquait ce phénomène, il utilisait un moyen mémotechnique visuel très simple. Il l’illustrait grâce aux ondes produites par un micro-onde. En réchauffant quelques secondes un glaçon dans un bol, le glaçon commençait à fondre pour laisser place à de l’eau. L’objectif était de nous faire comprendre que l’homme produit des gaz à effet de serre, qui réchauffent la planète,  ce qui fait fondre la glace. Le niveau de l’eau qui augmente lui permettait d’illustrer le très probable phénomène d’engloutissement de certaines régions du monde sous les eaux.

Des sites internet dédiés à l’explication de sujets complexes ou sensibles peuvent aussi vous aider dans votre démarche. « 1 jour 1 actu » explique l’actualité pour les enfants au collège. L’information y est détaillée, et ce toujours de manière très pédagogique. Un forum est également disponible si les enfants souhaitent réagir ou poser des questions. France Télévisions propose également un site dédié à l’apprentissage grâce à des supports vidéos ludiques et adaptés au langage de vos chères têtes blondes.

comment parler du climat à ma famille - la fonte des glaces

 

2. L’économie d’énergie

Difficile de faire comprendre que l’énergie produite doit être économisée. À l’école primaire, nous fonctionnions avec un jeu sous forme de bons points et de malus (la récompense pour chaque bon comportement adopté ou bonne réponse était illustrée physiquement, avec des « cartes images »). À chaque bon réflexe, on nous offrait la-dîte récompense, et surtout, on nous expliquait pourquoi il était bien d’avoir agi de la sorte.

Selon les centres d’intérêts de vos enfants (cartes Pokémon, affection prononcée pour un animal ou une personnalité), vous pouvez instaurer voter propre jeu et vos propres règles. Par exemple, chaque lumière doit être éteinte lorsque l’on quitte une pièce, de même avec la télévision lorsqu’on ne la regarde plus.

Néanmoins, il est vrai que la notion d’électricité n’est pas simple à comprendre. C’est pour cette raison qu’il faut l’expliquer à l’aide de mots simples et d’exemples concrets. Voici la définition de mon cours à l’école primaire : « l’électricité, qui est nécessaire au quotidien, est produite à partir de ressources, certaines renouvelables et d’autres non- renouvelables (celles qui polluent). Elle se déplace le long des lignes de transmission qui la transportent très loin. Ces lignes à haute-tension permettent à l’électricité de voyager avec plus d’efficacité. Et de là, elle est distribuée par un réseau local jusqu’à votre maison. Elle permet de garder votre maison bien au chaud en hiver et au frais pendant l’été, ou bien de regarder la télévision et de jouer sur l’ordinateur ».

Il existe également des vidéos et sites internet qui expliquent parfaitement ce concept. Par exemple, « Le coin des enfants », qui est un site Internet ludique avec des illustrations simples et colorées. Ou encore « Sid le petit scientifique », qui explique différents concepts grâce à des vidéos dynamiques et simples d’accès.

changement climatique en famille

 

3. Le climat change, l’alimentation aussi

Les feux de forêts, l’agriculture intensive et extensive, ou encore l’utilisation de combustibles sont des facteurs ayant un impact sur le changement climatique. D’où l’importance d’expliquer à ses enfants de choisir leurs aliments.

En vous renseignant auprès de l’office de tourisme de votre ville, vous pourrez découvrir des alternatives simples , y compris pour un style de vie urbain ! Car oui, si vous n’avez pas les moyens de faire votre propre potager, il existe de plus en plus de fermes participatives où vous pouvez faire pousser vos fruits et légumes. C’est une approche très éducative qui permet aussi de faire prendre conscience du paramètre du « temps » à un enfant.

Planter ses propres tomates, les regarder grandir, les arroser et les déguster est une toute autre démarche que celle du supermarché. Ainsi, vous pourrez développer l’intérêt de manger équilibrer, et de manger des produits frais et de saisons. Car « nous sommes ce que nous mangeons ! »

comment changer notre alimentation peut avoir un impact sur notre planète

 

4. Jouer la carte de l’émotion !

Il est important que votre enfant soit familiarisé avec l’écosystème et la biodiversité. Le site Internet « Conso Globe » conseille, comme beaucoup d’experts en éducation, de proposer à vos enfants des sorties à l’extérieur, et notamment dans un espace naturel. Ce sont des endroits propices au développement de la curiosité et de l’éveil des enfants. Si vous organisez des promenades, comme le conseille le rédacteur de l’article sur ce site, n’hésitez pas à organiser des jeux afin d’accroître leur intérêt tout en continuant à les stimuler. Vous pouvez en parallèle, acheter des livres qui permettent d’identifier certaines espèces animales ou florales, comme « Écoute les arbres parler« , ou « Demain entre tes mains« . Des applications sur smartphone sont également dédiées à cet effet, comme « Ecobalade » ou « Biodiv Go ». Sinon, en vous rendant sur le site « App-enfant », vous pourrez trouver toutes sortes d’applications adaptées à l’éveil de vos enfants.

changement climatique en famille

À petite échelle, ce sont donc ces gestes simples et quotidiens qui contribuent à un lendemain meilleur et porteur d’optimisme. Pour l’environnement, mais surtout pour votre enfant, raisonner de la sorte permet d’établir un rapport à la réalité, une conscience d’agir.

Si chacun d’entre nous réalisait ce petit pas pour l’homme, ce serait un grand pour l’humanité !

 

Photos by Roxanne Desgagnés ; Jason Blackeye ; Neha Deshmukh

Vous pouvez participer à la transition énergétique en partageant cet article !

Nos dernières publications 📰 

Nous sommes l'association de promotion de l'électricité verte.

Alors que la France figure tristement parmi les derniers en Europe à consommer de l’électricité verte avec 7% seulement, des millions de français cherchent à agir en marchant pour le climat ou en luttant contre l'écologie punitive.

Faire le choix de l'électricité verte, c'est décarboner notre air, soutenir une économie pérenne, locale et assurer un futur vivable pour nos enfants.

Notre objectif : faire de la France le 1er pays consommateur d'électricité verte en Europe

1er

Ce que l'on fait

 🧰

On facilite à tous le changement vers une offre d'électricité verte.

Utiliser notre comparateur.

On explique comment l'électricité verte fonctionne vraiment.

Consulter nos dossiers.

🌍

On remet l'électricité au centre des questions environnementales.

Lire notre plaidoyer.