Dans son premier rapport le Haut Conseil pour le climat ne ménage pas le gouvernement

par | Juil 8, 2019 | Actualités

En période de forte canicule, il est bon d’évoquer le premier rapport rendu par le Haut conseil pour le climat.

Le Haut conseil pour le climat est un organisme indépendant, et le rappelle dès les premières lignes du rapport. Il a été mis en place par le Président de la République et le Premier ministre le 27 novembre 2018 rappelant ainsi que le changement climatique était une priorité du gouvernement.

L’objectif de ce conseil est la proposition de mesures permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre mais également d’apporter un éclairage sur la politique du gouvernement. Il émet des rapports consultatifs et avis et formule des recommandations et propositions pour aider la France à atteindre ses objectifs environnementaux.

L’objectif premier du Haut Conseil pour le climat : répondre à la crise climatique et environnementale.

Le rapport rappelle à cet effet, qu’il nous reste un peu moins d’une génération pour répondre à cette crise. Or dès le propos introductif, Mme Corinne Le Queré la présidente du Haut Conseil rappelle « [bien que les] efforts soient réels, ils sont nettement insuffisants[1] ».

Avec le projet de loi Energie climat, la France propose de s’armer d’objectifs pertinents permettant d’assurer la réduction des émissions de GES. Selon ce groupe d’experts, la neutralité carbone parait réalisable avec les techniques et connaissances dont nous disposons aujourd’hui. Encore faut-il que nous y soyons prêts !

En effet, si les objectifs sont atteignables, les moyens mis en œuvre pour y parvenir restent insuffisants ; politiques de transition, sobriété énergétique, etc… Les vecteurs existent mais leur mise en place peine et la réduction des émissions GES, bien qu’existante, est bien trop lente pour atteindre ces objectifs. Selon Madame le Quéré « ce rapport renforce et confirme les conclusions de plusieurs évaluations récemment publiées : la France n’est pas sur une trajectoire d’émission de gaz à effet de serre compatible avec ses engagements internationaux » La cohérence entre action et engagement est maintenant de rigueur !

drapeau europe

Le gouvernement loin de répondre à l’urgence climatique

Le Haut Conseil étudie les réglementations nationales, européennes et internationales en la matière, et observe les objectifs atteints ou restant à atteindre. Il conclut à une action inefficace et insuffisante pour contenir le réchauffement planétaire. Si de nouvelles actions ne sont pas mises en œuvre, le réchauffement pourrait s’accélérer ! La Présidente du Haut Conseil rappelle que « les premiers efforts fournis sont réels, mais ils sont nettement insuffisants et n’ont pas produit les résultats attendus. Ils n’engagent pas les transformations socio-économiques profondes nécessaires pour aller vers la neutralité carbone. » le cadre réglementaire existe, il est structuré et contraignant. Le Conseil rappelle notamment la mise en place de la PPE (lien hypertexte) ou encore de la planification énergie-climat à l’échelle régionale et interrégionale évoquant les objectifs ambitieux que la France s’est fixés.

Le Président de la république a rapidement réagi aux annonces portées par ce nouveau conseil, et soutient notamment le fait qu’un effet domino doit être engagé « en entraînant les autres États européens et grandes puissances ». Il est en effet toujours bon de rappeler que notre pollution, et les émissions CO2 liées, ne s’arrêtent pas à nos frontières nationales.

Photo by Rob Potvin on Unsplash

[1] https://www.hautconseilclimat.fr/wp-content/uploads/2019/06/hcc_rapport_annuel_2019.pdf

Vous avez aimé ? Partagez.

Nous sommes l'agence de promotion de l'électricité verte.

Alors que la France figure tristement parmi les derniers en Europe à consommer de l’électricité verte avec 7% seulement, des millions de français cherchent à agir en marchant pour le climat ou en luttant contre l'écologie punitive.

Faire le choix de l'électricité verte, c'est décarboner notre air, soutenir une économie pérenne, locale et assurer un futur vivable pour nos enfants.

« Pas besoin d'être Président de la République pour sauver le monde. »

Notre objectif : faire de la France le 1er pays consommateur d'électricité verte en Europe

1er

Ce que l'on fait

On facilite le changement vers une offre verte.

Utiliser notre comparateur.

On décortique l'actualité énergétique qui compte.

Voir l'actualité décryptée

On fait des dossiers sur l'écosystème énergétique.

Voir nos dossiers

On recense les acteurs qui se mettent au vert.

Consulter notre annuaire.

On fait une curation de l'actualité importante.

Voir notre Twitter

On interviewe les personnes qui font bouger les choses.

Lire nos interviews.

Ça vous a plu ?

Partagez cet article avec vos proches !